Navigation


 Section des publications


 Retour au forum

Petite Feuille   

Deuxième workshop de l’année à l’EAF

Lydie | Publié dim 21 Jan - 10:43

Deuxième workshop de l’année à l’EAF

Publié le 20/01/2018

Les étudiants rassemblés autour de l’artiste Audrey Galais pour appréhender la notion de mobilier et d’espace. © Droits réservés C’est autour du meuble qu’Audrey Galais a animé l e deuxième workshop de l’année à L’école Auvergne Formation.

Pour le deuxième workshop de l'année à l'EAF, les étudiants de BTS Design d'espace et de mise à niveau en arts appliqués ont eu la chance de recevoir l'artiste Audrey Galais.

Issue des Beaux-Arts de Clermont-Ferrand, son travail questionne le paysage à travers la sculpture, lui donnant un aspect baroque aux inspirations romantiques.

Depuis deux ans, grâce à la collaboration de Laurence Bonnel, galeriste parisienne, elle a conçu une série de meubles en aluminium, bronze et feuille d'or.

C'est donc autour du meuble qu'Audrey Galais a animé cette rencontre doublement constructive.

Un workshop organisé autour des ateliers de fabrication d'un mobilier design. La consigne étant de créer un meuble design en partant de matériaux de récupération en bois.

Le recyclage pour matériau

L'artiste a voulu faire réfléchir les étudiants d'art de l'école sur les formes de demain et les processus de recyclage, qui sont très performants et qui côtoient nos habitudes. Deux thématiques appartenant à son processus de travail.

Le recyclage est même devenu un geste de responsabilité. La designer propose l'idée de donner une seconde vie aux choses. Son intention est de récupérer différents meubles cassés que l'on trouve dans les déchetteries.

Après avoir récupéré différents éléments et meubles, l'idée est de procéder à différentes étapes pour fabriquer de nouveaux mobiliers.

Le second temps de travail, s'est opéré en fin de workshop, sur la question du motif.

Selon la citation de Claude Monet : « Devant vous un arbre, une maison, un champ ou quoi que ce soit. Pensez seulement à ceci : voici un petit carré de bleu, de rose, un ovale vert, une raie jaune et peignez exactement comme ils vous apparaissent. »

Ce travail en commun a stimulé les étudiants.

« Il est intéressant sur le temps imparti, de jouer avec imagination et astuces » témoigne l'artiste.

Les étudiants ont dû faire plusieurs recherches pour faire cohabiter différents styles graphiques au sein d'un même groupe.

Recherche et expérimentation

L'expérimentation s'avère d'autant plus nécessaire que les étudiants doivent faire face à des contraintes de matériaux.

« Ils doivent vérifier beaucoup de paramètres pour répondre au projet. Lors d'un workshop, il y a beaucoup de phases de recherche et d'expérimentation. Puis l'inspiration vient et on se lance enfin !

» C'est la gestion de l'imprévu qui donne de l'intérêt à cet exercice. Les étudiants font des erreurs. L'accident est un ami de l'étudiant, il faut savoir s'en servir pour faire avancer le projet. Il rentre dans le processus de création de l'artiste ».

Passant de groupe en groupe l'artiste et le professeur d'art ont distillé leurs conseils, apportant leurs regards, critiques mais bienveillants, et leurs aides aux étudiants dont les projets ont pris forme dans une bonne humeur générale.

L'aboutissement du travail de ce workshop est une réelle fierté pour les étudiants et l'artiste car il est le fruit d'un travail collaboratif.

Leurs réalisations seront à découvrir lors de l'exposition annuelle de l'EAF, le 16 mars prochain.

À propos de l'auteur