A proposForum de discussion sur les sujets tels que l'actualité, l'humour, la musique, la santé, le graphisme, Jeux à flood & Quizz, l'informatique, Arts & Littératures ...

 
AccueilÉvènementsLe Wiki du forumTopSiteS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 32 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 30 Invités :: 2 Moteurs de recherche

dermott, Puck

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 1549 le Lun 18 Nov - 22:10
Les posteurs les plus actifs de la semaine
camélia
Toute la musique que j'aime.. Vote_lcapToute la musique que j'aime.. Voting_barToute la musique que j'aime.. Vote_rcap 
Lydie
Toute la musique que j'aime.. Vote_lcapToute la musique que j'aime.. Voting_barToute la musique que j'aime.. Vote_rcap 
Puck
Toute la musique que j'aime.. Vote_lcapToute la musique que j'aime.. Voting_barToute la musique que j'aime.. Vote_rcap 
Ninas
Toute la musique que j'aime.. Vote_lcapToute la musique que j'aime.. Voting_barToute la musique que j'aime.. Vote_rcap 
IPa.
Toute la musique que j'aime.. Vote_lcapToute la musique que j'aime.. Voting_barToute la musique que j'aime.. Vote_rcap 
nanie
Toute la musique que j'aime.. Vote_lcapToute la musique que j'aime.. Voting_barToute la musique que j'aime.. Vote_rcap 
lavande
Toute la musique que j'aime.. Vote_lcapToute la musique que j'aime.. Voting_barToute la musique que j'aime.. Vote_rcap 
Jumper
Toute la musique que j'aime.. Vote_lcapToute la musique que j'aime.. Voting_barToute la musique que j'aime.. Vote_rcap 
Gustine
Toute la musique que j'aime.. Vote_lcapToute la musique que j'aime.. Voting_barToute la musique que j'aime.. Vote_rcap 
33lynel
Toute la musique que j'aime.. Vote_lcapToute la musique que j'aime.. Voting_barToute la musique que j'aime.. Vote_rcap 
La Question Du Jour

Ils éteignent les enseignes des boutiques !
- En ont-ils le droit ?
- Les enseignes peuvent-elles rester allumées la nuit ?

Derniers sujets
» Coronavirus : pourquoi le gouvernement travaille sur un troisième confinement
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeAujourd'hui à 0:08 par dermott

» L'auteur de BD Jean Graton, créateur de "Michel Vaillant" est mort
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 22:43 par Puck

» Humour en image
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 22:41 par Puck

» Guillaume Musso
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 22:28 par Puck

» ✌ ☞EN IMAGES toute l''actualité !!
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 22:24 par lavande

» Faut-il renforcer l’enseignement de la guerre d’Algérie dans les programmes scolaires ?
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 22:13 par Puck

» Décès de Nathalie Delon
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 22:11 par Gustine

» A nos menus ☆(❁‿❁)☆c'est quoi qu'on mange ?
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 22:07 par Puck

» Bruits et odeurs de la campagne: bientôt une loi ?
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 22:05 par Puck

» Faut-il éteindre les enseignes lumineuses la nuit?
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 21:48 par Puck

» Un incendie s’est déclaré au Serum Institute of India à Pune
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 21:46 par Puck

» Le Voyage extraordinaire de Seraphima
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 21:44 par Puck

» Affaire Karachi Trouvez-vous normal d'intenter un procès après 25 ans?
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 21:40 par Puck

» [PORTRAIT] Kamala Harris
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 21:26 par Puck

» Investiture de Joe Biden mercredi 20 janvier 2021
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 21:24 par Puck

» Sleepy Hollow de Tim Burton
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 21:14 par Puck

» Olivier Duhamel sur les accusations d’inceste : « Je ne réagis pas et je n’ai rien à dire »
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 19:26 par Gustine

» Jeu de Dame
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 18:36 par 33lynel

» Dominos Classic
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 18:20 par Lydie

» Recherche de nouvelle modératrice
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 17:49 par GPB

» Faites les parler
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 17:39 par Jumper

» Emoji Game
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 16:29 par Lydie

» C'est magnifique ♥
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 16:22 par MamyMaude

» Les p'tits chevaux
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 16:20 par Lydie

» LA FUITE DE MILOU
Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeHier à 15:46 par dermott

Actualité - Société


Refonte des programmes scolaires, accessibilité des archives... Ce que préconise le «rapport Stora» remis à Macron
Débats généraux


« Plus de trente milliards de mouchoirs en papier sont jetés chaque année en France »
CULTURE


1943. La jeune Séraphima, qui a perdu ses parents au tout début de la guerre, vit dans un orphelinat en Union Soviétique.

Jeux En Ligne


Jouez en ligne avec notre sélection gratuite de jeux HTML 5, avec lesquels vous pourrez vous distraire à la fois sur votre navigateur préféré

A Bientôt !
Partagez

Toute la musique que j'aime..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
Anonymous




Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeJeu 2 Mar - 15:11

... elle vient de là.. elle vient du coeur...

J'avais envie de vous faire partager les musiques que j'aime.. Et aujourd'hui je voudrais vous faire découvrir Richard Bohringer dans un tout autre rôle que le sien.. Le slameur.. Merci à Grand Corps malade pour ce moment... Un 24 octobre 2013 (jour de mon anniversaire;..)

Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous




Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeJeu 2 Mar - 15:16

Et pour continuer, un petit génie de la soul et du jazz.. Une improvisation hallucinante de ce grand monsieur.. UN grand regret qu'il ait annulé toutes ses dates..



Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Argos

Argos



Masculin
Login Login : 31/01/2017
Localité Localité : Les pieds sur terre, mais la tête dans les étoiles !

Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeJeu 2 Mar - 15:27

Chouette dit le hibou Argos... un nouveau sujet musical qui s'ouvre ! vil-love


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage !

Bien amicalement
Argos
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous




Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeJeu 2 Mar - 15:28

J'espère vous faire  découvrir des merveilles de ce monde... j'en ai pas mal la besace tongue
N'hésitez pas à dire ce que vous pensez de mes "amours" Smile
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Argos

Argos



Masculin
Login Login : 31/01/2017
Localité Localité : Les pieds sur terre, mais la tête dans les étoiles !

Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeJeu 2 Mar - 15:39

HélèneM a écrit:
J'espère vous faire  découvrir des merveilles de ce monde...
j'en ai pas mal la besace

houah

HélèneM a écrit:
N'hésitez pas à dire ce que vous pensez de mes "amours" Smile

okyy rappeur


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage !

Bien amicalement
Argos
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous




Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeVen 3 Mar - 10:43

Alors mon chouchou du moment.... Trompettiste de génie (pianiste aussi), le seul à jouer d'une trompette à quart de ton que son père a inventé. Francolibanais professeur d'improvisation. Ma fille a eu le grand bonheur de le voir 4 h sur scène cet hiver. c'est elle qui me l'a fait découvrir il ya peu et depuis je suis une fan incontestée. Ici je vous présente Red & Black Light, Beyrouth et True Story... Ecoutez jusqu'au bout...ca vaut le coup





Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Argos

Argos



Masculin
Login Login : 31/01/2017
Localité Localité : Les pieds sur terre, mais la tête dans les étoiles !

Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeVen 3 Mar - 11:35

Merci beaucoup Hélène, pour m'avoir réellement fait découvrir ce musicien ! bisous

Dont je connaissais seulement très vaguement le nom, sans véritablement connaître sa bien jolie musique. J'aime bien les 3 morceaux, mais sans doute est-ce lié à l'hyper sensibilité de mon "âme de voyageur en perpétuelle errance"... ma nette préférence s'est alors incontestablement portée vers le second morceau. Car j'ai bien cru immédiatement y déceler, de vraiment très agréables "sonorités orientales" !


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage !

Bien amicalement
Argos
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous




Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeVen 3 Mar - 11:58

Contente de t'avoir fait découvrir cet homme Argos. Pour la deuxième musique appelée Beyrouth, le jour où ma Nini est allée le voir en concert à Paris, il avait renommé ce titre Alep... Ce fut d'après elle, un sacré moment d'émotion. Je vous remets ici l'hommage qu'elle lui avait dédié à la suite de son concert

Depuis ma rencontre avec la musique de Keith Jarrett, il y a 10 ans, j'ai su que je voudrais faire de la musique le centre de ma vie. Malheureusement, n'ayant reçu ni enseignement solfégique ni enseignement instrumental, vivre de ma passion m'était impossible. Les seuls restes que j'avais étaient ceux du collège. C'est ainsi que 10 ans plus tard, après avoir travaillé ardemment en autodidacte et à l'université, je me retrouve de l'autre côté : celui de l'enseignante, dans un collège. Dans mon travail, on nous parle souvent de compétences, d'acquis, de savoir faire, de savoir être. Beaucoup de mots posés sur des conceptions très abstraites pour moi et pour les élèves. Selon moi – et cela n'engage que moi – la chose essentielle pour ces gamins, au-delà de la culture artistique, au delà des savoirs-faire, c'est le développement de leur sensibilité et de leur relation à ce phénomène de transcendance, cette émotion indicible que provoque la musique. Celle qu'a révélé Keith Jarrett en moi quand j'étais lycéenne. Bien au-delà de la chronologie des périodes musicales, des instruments de l'orchestre et de leur famille instrumentale, le devoir de transmission que je me suis posée comme priorité est celui de la sensibilité. Une chose qu'ils ne prennent pas toujours le temps de creuser, qui leur paraît naturel et évident, sauf que cette chose là ne se trouve pas sur wikipédia. Si mes élèves pleurent sur une musique, s'ils ont des frissons, une grande part du chemin est tracé. Si à leur tour ils arrivent à me faire pleurer et me donner des frissons, je considère mon but comme atteint. Et ils le font.
La musique adoucit les mœurs, dit-on. Au delà d'être un simple divertissement, elle rassemble, unit, fait passer « quelque chose ». Je crois fort en ce quelque chose que je ne sais pourtant pas définir. Nous ne sommes pas tous féru de peinture, de danse, de littérature. Mais je sais que tous mes élèves, de tout âge, peuvent me citer au minimum une trentaine de musiques qu'ils aiment. Je les pousse très souvent à aller voir des concerts : lorsqu'elle est vivante, la musique voit son effet décuplé. J'en ai vécu je crois la plus forte expérience de ma vie hier soir. Une amie que je ne saurais jamais assez remercier a eu l'excellente idée de m'offrir une soirée inoubliable à Bercy : celui du concert d'Ibrahim Maalouf. Le dernier d'une tournée qui s'étend depuis une dizaine d'années. Nous arrivons à 19 heures et je ne sais comment, nous parvenons à nous retrouver tout devant, au pied de la scène. 20 heures, Ibrahim fait son apparition sur la gauche de la scène, parle à quelques caméras, et ne sera pas long à monter dessus. Ambiance électrique, euphorique. Il sourit, simplement, avant d'entamer un petit beatbox, sans un mot. L'émotion transparait sur son visage, rien de surjoué, seulement un bonheur pur et simple d'être là. Un bonheur combien communicatif. Il n'y a pas que le bonheur d'ailleurs : il nous fait systématiquement chanter les motifs mélodiques des refrains : après nous être salués d'un Ya Hala, il revisite ses compositions du début à aujourd'hui, intercalées d'anecdotes, et toujours en faisant de nous des choristes. Un choeur de 16 000 personnes. Il aime raconter sa vie, nous dit-il, et on aime l'écouter. Mais il n'y a pas que les anecdotes qui s'intercalent, aussi des invités de marque, à commencer par Oxmo Puccino, puis Mathieu Chedid, qui nous interprète La bonne étoile : et Bercy s'illumine de milliers d'étoiles. A la demande de M, des centaines de gens allument la lampe de leur téléphone, et, de là où je suis, il me suffit de me retourner pour contempler l'intégralité de la salle parsemée de petites étoiles, c'est tout simplement magnifique. Je ne peux effacer le sourire qui se dessine sur mon visage depuis une heure.
Puis vient le moment de se dire pardon, avec True Sorry. Instant émouvant, dans lequel chacun peut se retrouver. C'est beau. Ce qu'il dit, ce qu'il joue. Des musiciens exceptionnels l'accompagnent, des choeurs d'enfants performants, et puis ses anciens élèves et collègues arrivent sur scène : tous sont réunis. Et on a envie de les acclamer même si on ne les connaît pas. Ce soir, j'ai juste envie de crier parce que cette soirée est belle, quoi qu'il s'y passe. Après le pouvoir des fleurs, j'ai nommé le pouvoir Maalouf, celui qui rassemble, bien plus performant que celui de Valls. Et tellement sincère et humain. Il ne rassemble pas que des gens, d'ailleurs. On assiste à un véritable melting-pot de genres musicaux, entre jazz, hard rock, reggae, musiques traditionnelles, j'en passe... Jamais vu un solo de bignou et guitare électrique... On médite, on rit, on frappe des rythmes arabes, on danse sur une batucada de feu, Zalinde. Il invite même une vingtaine de personnes du public à venir danser sur scène. Quant à lui, toujours souriant, il danse aussi, mais pas que : il se balade, il saute partout, il dirige 150 personnes et trouve le temps de jouer divinement de sa trompette par-dessus tout ça. On parle d'harmonie en musique comme la manière d'associer les sons. L'harmonie musicale de la scène se transfère dans l'atmosphère qui règne entre les 16 000 personnes de la salle. Ou du moins, c'est la sensation que j'ai. Cette humanité, cette idée de proximité, entre nous, les musiciens entre eux, et évidemment entre eux et nous. Pas de vitrine, pas de jeu, pas de superficialité. On est tellement loin des shows à l'américaine, tout en en ayant clairement l'ampleur.
Après une entracte de 20 minutes, d'autres invités défilent : Amadou et Mariame, Tryo, LEJ, Soprano... Puis le noir, un tabouret, Ibrahim, ému, seul avec sa trompette dans un faisceau lumineux blanc. J'ai regardé les infos hier après-midi, anéantie. Je savais qu'il aurait, à un moment ou un autre, un mot pour Alep. Mais il n'a pas fait de discours, et a eu plus qu'un mot, des notes : « Beirut », rebaptisée « Alep » pour cette soirée, plonge les milliers que nous sommes dans un immense moment de silence, d'émotion, d'hommage. Une dizaine de minutes où, les larmes aux yeux, la musique devient une commémoration. Pas besoin de mot, les sons flottent au dessus de nous et tissent une toile d'araignée géante et invisible. La musique est un langage qui se suffit à lui-même. Tout est dit dans l'ostinato infini à la guitare, et ce discours de notes à la trompette, entrecoupée de silences palpables. Il suffit d'écouter, et on sait de quoi il parle. Je me retourne et constate que plein de gens ont rallumé les lampes de leur téléphone. Le ciel de Bercy s'illumine une fois de plus mais prend une toute autre dimension, celle de la compassion, de la tristesse, mais d'une volonté profonde de paix. Il n'est plus seulement question d'Alep, mais du monde, de toutes les vies, humaines, animales, de la vie, de l'univers. La salle devient une immense bulle, et en son sein, « Beirut » devient un message de paix et d'universalité. L'harmonie.
Après trois heures de concert, je suis épuisée, et il m'est difficile de me remettre de cet instant bouleversant qui restera à jamais gravé en moi. Mais, peu à peu, l'ambiance se ravive et le concert se finit en beauté avec, outre une excellente reprise de Queen (oui, il chante très bien aussi!) ce moment dont j'ai tant rêvé : chanter Red and Black Light de tout mon cœur, la musique traversant mon corps littéralement, souhaitant que cette mélodie ne s'arrête jamais, comme si elle était une force qui donne la vie.
En tête d'une liste de dates plus ou moins heureuses que je ne pourrai jamais oublier, vient d'émerger ce mercredi 14 décembre, à jamais marqué par un flot de sensations et d'émotions rares. Trop rares peut-être, mais c'est peut-être aussi leur rareté qui en fait leur force. Ibrahim Maalouf vient de se placer au rang de Keith Jarrett dans ma mélomanie, dans cette petite poignée de gens qui me font croire en la puissance des sons, et surtout la ressentir.
Je ressors de la salle avec l'impression d'avoir été emmenée dans un rêve de 4 heures. Oui, quatre heures de concert. Ibrahim Maalouf ne fait pas les choses à moitié, et pourtant il n'y avait rien à jeter. Il se donne, il nous donne, il reçoit. Cet échange constant me donne l'impression que rien n'a été planifié, comme si son concert était une immense impro géante comme il sait si bien les faire.
Après quatre petites heures de sommeil, je me suis retrouvée face à mes élèves ce matin. J'ai lancé Beirut, ou plutôt Alep, m'appropriant et transférant l'hommage d'Ibrahim. J'y étais encore. Difficile de sortir de cette bulle. La classe suivante a chanté l'ostinato de Red and Black light, d'abord accompagnée au piano, puis de plus belle sur la musique originale. A la fin de l'heure, plusieurs élèves sont venus me demander de leur envoyer des titres d'Ibrahim Maalouf. En sortant de ma salle, deux collègues viennent me trouver : « alors on fait écouter Ibrahim Maalouf à ses élèves ? » J'ai du mettre le volume un peu fort. Je fredonne Red and Black light en boucle et bassine mes collègues avec cette soirée inoubliable, alors même que je ne trouve pas les mots justes pour la décrire. « T'as de la chance, ça devait être bien » me répond-on. J'appelle ma mère pour lui raconter, mes mots me semblent constamment insuffisants, et plus je lui raconte, plus j'ai les larmes aux yeux, poussées par un sentiment dont je ne connais même pas la nature. Est-ce du bonheur, de la nostalgie, ou juste l'émotion brute indéfinissable que provoque la musique ? Finalement, le but à mon enseignement au collège ne serait-il pas que mes élèves ressentent ce que j'ai ressenti hier soir ?
En ce jeudi 15 décembre, je ne me sens pas très bien. J'ai d'abord cette espèce de frustration de ne pas pouvoir transférer ce que j'ai vécu aux autres, cette sensation de pouvoir raconter une même chose de cent manières différentes, je resterai la seule à vraiment comprendre ce que je dis. Et puis, il y a la nostalgie, avec son éternelle ambiguïté entre l'apaisement et le manque. J'ai l'habitude de ressentir ça en rentrant d'un voyage, quand il faut se replonger dans un quotidien qui semble si vide. C'est bien la première fois que je ressens ça au lendemain d'un concert. Peut-être que c'est aussi parce que je sais que c'était le dernier avant un moment, et qu'il y a cette impossibilité de planifier la prochaine échéance, ou de faire « la prochaine date » : c'était un moment magique et unique, dont on ne peut que se souvenir, mais que la mémoire ne suffira jamais à faire véritablement revivre. Alors, comme dirait Soprano : si j'avais le pouvoir de Hiro Nakamura, j'irai revivre Bercy une deuxième fois.


Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Argos

Argos



Masculin
Login Login : 31/01/2017
Localité Localité : Les pieds sur terre, mais la tête dans les étoiles !

Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeVen 3 Mar - 13:57

Waouh... très franchement, j'ai réellement adoré ce texte ! vil-love

Merveilleusement bien écrit par ta fille, chez qui l'on devine immédiatement...
Une hyper sensibilité musicale (mais pas que) qu'elle semble carrément avoir, à fleur de peau !

Sais-tu que je me retrouve moi-même en bien des points, dans ce si joli texte ?!

Notamment pour ce qui est des vives et vraiment très puissantes émotions musicales que j'ai pu parfois ressentir, lors de certains de nos voyages. Et lorsque par exemple, nous avons assisté (la chose est encore assez fréquente) à... certains concerts de musique traditionnelle, classique ou même beaucoup plus moderne ! Ou bien à des spectacles de danse et de chants folkloriques !

Voici puisés parmi mes nombreux "souvenirs de voyage"...

Quelques exemples livrés pêle-mêle, de réellement très intenses grands moments d'émotion. Où j'ai durant le temps d'un concert ou d'une représentation, pu ressentir exactement la même chose. Que ce que ta fille avait alors aussi fortement éprouvée, en assistant à ce concert dont tu nous as si admirablement parlé :

- Un formidable concert de musique classique, auquel mon épouse et moi-même avions assisté dans les années 80, à Salzbourg (en Autriche) ! Plus de 35 ans après... je me souviens encore comme si c'était hier, de la très intense émotion qui m'avait alors littéralement submergée durant le concert ?!  

- Beaucoup plus récemment... un presque aussi formidable concert de musique classique, à Prague (en République Tchèque) !

- Un concert d'orgue, dans la cathédrale de Séville (en Espagne) !
(j'en ai encore la chair de poule)

- Toujours à Séville, une formidable représentation de Flamenco andalou !

- Réalisée par un groupe de musiciens irlandais, dans l'un des Pubs que nous avions fréquentés en Irlande... la bien admirable performance à laquelle subjugués, nous avions alors assistés !  

- Une sublime spectacle de musique et de chants traditionnels, auquel nous avions assisté dans une "Peña" située dans un petit village perdu au fin fond d'une très belle vallée isolée des Andes argentines ! Rien que d'y repenser près de 30 ans plus tard... j'en ai encore des frissons qui me parcourent le corps ! Une "Peña" est une sorte de "cabaret" où se produisent des petits groupes de musiciens (bien souvent totalement inconnus du grand public) qui parfois descendent de leurs villages perchés de l'Altiplano (qui sont les "hauts-plateaux" andins) !

- Des chants émis par des religieux à la "pureté de voix cristalline" que nous avions eu l'immense chance de pouvoir écouter dans une très belle abbaye cistercienne, située dans le Sud-Est de la France !

- Un très beau spectacle de chants et de danses, dans un restaurant libanais également situé dans le Sud-Est de la France !

- Un merveilleux spectacle de chants et de danses folkloriques, auquel nous avions lors d'un rassemblement international, pu assister dans le centre ville de Budapest (en Hongrie) ! Je me souviens plus particulièrement, de l'incroyable performance de l'un des groupes venus tout droit de Russie !

- Une incroyable représentation des très célèbres (et à présent regrettés) "Chœurs de l'Armée Rouge"
qui s'étaient produits dans une ville du Sud-Est de la France !

Je pourrais continuer ainsi de la sorte et durant encore très longtemps...

Tant mes souvenirs de très belles "émotions musicales de voyage" sont si nombreux et si profondément ancrés en moi, de manière indélébile !


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage !

Bien amicalement
Argos
Le membre suivant remercie pour ce message :


Dernière édition par Argos le Mer 8 Mar - 23:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous




Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeVen 3 Mar - 14:46

Merci de ton partage et comme je comprends ce que tu as pu ressentir... ma fille est comme moi et elle a le don de me faire partager son monde comme j'ai réussi, je pense, à lui faire découvrir la musique qd elle était petite. Je n'ai jamais voulu lui imposer solfège et instrument quand elle était petite (elle n'en était pas demandeuse), parce que j'ai toujours pensé que cela pouvait dégouter un enfant de la musique, imposer n'a jamais été mon système d'éducation. Alors c'est par des musiques que nous écoutions ensemble qu'elle a fini par se découvrir une passion et aussi qd elle a connu la musique de Keith Jarrett. Elle s'est mise seule au piano à 15 ans et je ne regrette pas auj ce manque d'instruction, parce qu'elle a pris le chemin qu'elle voulait et par sa ténacité et sa seule volonté, elle a réussi d'elle même... Et je suis fière du chemin parcouru.

As-tu déjà entendu une polyphonie Corse dans une église ? C'est magistral... alors oui avec ma fille on partage cela, appréhender la musique vers l'émotionnel et la sensibilité.
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Argos

Argos



Masculin
Login Login : 31/01/2017
Localité Localité : Les pieds sur terre, mais la tête dans les étoiles !

Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeVen 3 Mar - 15:28

HélèneM a écrit:
ma fille est comme moi et elle a le don de me faire partager son monde comme j'ai réussi, je pense, à lui faire découvrir la musique qd elle était petite.

Un don qui est extrêmement précieux !

HélèneM a écrit:
Et je suis fière du chemin parcouru.

Crois-moi, il y a vraiment de quoi ! chise  

HélèneM a écrit:
As-tu déjà entendu une polyphonie Corse dans une église ? C'est magistral...

Non, je n'ai malheureusement pas encore eu cette chance !  triste

Et je veux bien tout à fait croire, que cela doit être absolument magistral à écouter en live ! D'autant plus que j'adore la polyphonie corse, que j'ai jusqu'à présent seulement eu l'occasion d'écouter en CD ou sur le Net.

*Tiens... j'ai d'ailleurs tout récemment failli publier une vidéo du fameux et très célèbre groupe corse "I Muvrini", dans le "Monde Musical d'Argos" !


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage !

Bien amicalement
Argos
Le membre suivant remercie pour ce message :


Dernière édition par Argos le Ven 3 Mar - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous




Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeVen 3 Mar - 15:44

Un concert polyphonique c'est magique, ma fille a eu la chance d'en voir plusieurs quand elle est allée en Corse aider une amie à tourner un film sur le sujet pour sa dernière année de licence en ethnomusicologie., elle a donc rencontré pas mal de groupes Smile.. Elle écrivait cela dans son carnet de voyage Smile

Ils sont cinq hommes, la main sur l'oreille, chantant principalement des paghjelle, chants polyphoniques traditionnels tels qu'ils le sont le plus dans l'esprit des étrangers (enfin je pense). Ce sont des polyphonies a capella chantée jadis par les bergers corses, composées de trois voix et, quand l'acoustique et le moment s'y prête, une quatrième émerge, produite par aucun des chanteurs mais par tous en même temps, celle qu'ils appellent « l'harmonie » et qui porte différents noms selon les pays où les polyphonies la font entendre. C'est une voix très aigue qui émerge des harmoniques des voix qui s'assemblent. C'est absolument magnifique à entendre et le concert fut un véritable moment de musique, très intense.
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
cry baby

cry baby



Masculin
Login Login : 23/06/2012
Localité Localité : eure et loir

Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeVen 3 Mar - 16:46

pour l'instant ce n'est pas de la musique que j'écoute chutttt
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous




Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeVen 3 Mar - 16:52

t'inquiète je suis sûre que tu trouveras ton compte un jour. Je suis très hétéroclite en matière de musique tongue
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous




Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeLun 6 Mar - 14:49

Alors aujourd'hui, comme mon ami Argos, je vous emmène aux States. Pour vous faire peut-être découvrir un groupe que dans mon adolescence j'écoutais en boucle sur ma platine disque.
J'avais tous leurs vinyles...

je faisais parti d'un groupe et on reprenait souvent leurs chansons...

En voici un petit échantillon, j'espère que vous aimerez et peut-être les avez-vous déjà entendu.





Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Argos

Argos



Masculin
Login Login : 31/01/2017
Localité Localité : Les pieds sur terre, mais la tête dans les étoiles !

Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeLun 6 Mar - 16:02

Waouh... de vraiment super chouettes morceaux ! chise
Nos goûts musicaux semblent être vraiment très, très proches, Hélène ! jtaimefort
Car je connaissais ces 3 excellents morceaux (le troisième, cependant un petit peu moins que les autres) dont il m'arrivait assez souvent de passer surtout le premier (A Horse With No Name) également en boucle !

Merci beaucoup Hélène, pour m'avoir fait si agréablement voyager dans le temps. En me donnant ainsi l'occasion d'à nouveau entendre ces très belles mélodies, que je n'avais plus jamais écoutées depuis à présent bien (trop) longtemps ! bisous


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage !

Bien amicalement
Argos
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous




Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeLun 6 Mar - 16:21

Ha, ben si j'ai pu raviver qqchose en toi, je suis contente Smile
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
cry baby

cry baby



Masculin
Login Login : 23/06/2012
Localité Localité : eure et loir

Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeLun 6 Mar - 16:30

la ,déja c'est plus dans ce que mes oreilles aiment jtaimefort
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous




Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeLun 6 Mar - 16:51

Aaaaah me voilà soulagée mon ti crycry jtaimefort
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous




Toute la musique que j'aime.. Empty
MessageSujet: Re: Toute la musique que j'aime.. Toute la musique que j'aime.. Icon_minitimeVen 10 Mar - 13:36

Les rythmes arabes me fascinent..

Voici un site qui vous en apprendra bp ICI

et un extrait qui m'a appris énormément de choses sur le rythem arabe

Une forme musicale traditionnelle accompagnée d’un chanteur, cadençait le pas des chameaux des caravanes qui commerçaient avec le Yémen et la Syrie. Cette musique qui cadençait le pas des chameaux est peut-être à l’origine d’une partie des rythmes de la musique Arabe.

Le rythme de la musique Arabe est à l’origine issue du rythme de la poésie Arabe, qui est elle-même musicale est rythmique, contrairement à la poésie Occidentale qui mesure les pieds plutôt que le temps. Le rythme de la poésie Arabe provient de l’existence en Arabe de deux types de voyelles : les voyelles longues et les voyelles brèves. La poésie Arabe joue bien entendue avec ces longueurs de voyelles et syllabes ( le contraire aurait été étonnant ). Dans la langue Arabe, la voyelle courte est deux fois plus brève que la voyelle longue. Si l’on pause la voyelle longue comme étant musicalement une noire ( la durée de la note ), alors la voyelle courte est une croche ( deux croches valent la durée d’une noire ). Le rythme de la musique Arabe pourra dans ce cas être représentée par une série de noires et de croches.

Mais bien que le rythme de la musique Arabe tienne en partie du rythme de la langue Arabe et surtout de sa poésie ( la poésie Arabe est souvent naturellement chantée ), il s’en est détaché par la suite, mais sans les renier. Une musique composée sur une gamme Arabe est respectant le rythme de la poésie Arabe, aura donc les caractéristiques de la musique Arabe. Mais l’inverse n’est pas vrai, et la musique Arabe ne ressemble pas toujours seulement à cela.



Une musique que j'aime

Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Toute la musique que j'aime..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Petite Feuille ::  CULTURE~LITTÉRATURE~MANGA :: Musique-