A propos Forum de discussion sur les sujets tels que l'actualité, l'humour, la musique, la santé, le graphisme, Jeux à flood & Quizz, l'informatique, Arts & Littératures ...

 
AccueilAccueilÉvènementsLe Wiki du forumTopSiteS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Petite Feuille

Bienvenue à toutes et à tous sur le forum Petite Feuille !
Nous sommes très heureux de vous compter parmi les membres de ce forum,
essayons de le faire progresser ensemble.
N'hésitez pas à vous connecter régulièrement
et à enrichir ce forum.
Bonne lecture à tous

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 43 utilisateurs en ligne :: 8 Enregistrés, 0 Invisible et 35 Invités :: 2 Moteurs de recherche

ber59, Bertinot.Claude, IPa., Lydie, marie48, Pestoune, provençale, sauveur

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 880 le Dim 5 Aoû - 20:42
Les posteurs les plus actifs de la semaine
IPa.
 
Lydie
 
camélia
 
marie48
 
Pestoune
 
lalain
 
ber59
 
poussinfanget
 
Gustine
 
Squale
 
La question du jour

Retrouvez dans notre dossier les dernières questions du jour et les votes de nos membres publiés chaque jour dans le forum.


❓Donnez votre avis : doit-on payer au poids l'enlèvement de nos ordures ménagères ?

Flash Info

Débat sur Petite Feuille

Derniers sujets
» Suicide des agriculteurs : un phénomène tabou qui dure
Aujourd'hui à 10:42 par Pestoune

» Le prince Harry et son épouse Meghan Markle attendent un bébé pour le printemps 2019
Aujourd'hui à 10:42 par marie48

» Le remaniement .... a venir !
Aujourd'hui à 10:37 par marie48

» PEOPLE: Brigitte Macron a quitté l'Élysée !
Aujourd'hui à 10:32 par ber59

» Le budget 2019 est "injuste et ne projette pas vers l'avenir", selon Laurent Berger
Aujourd'hui à 10:31 par marie48

» Demande de conseils pour une chambre en location
Aujourd'hui à 10:27 par ber59

» Jolis petits textes...
Aujourd'hui à 10:24 par IPa.

» Les fouilles inopinées en prison sont-elles interdites par l'Union européenne, comme le dit Marine Le Pen ?
Aujourd'hui à 10:23 par ber59

» Histoire : l'incroyable voyage du "Canot impérial" de Napoléon Ier
Aujourd'hui à 10:22 par marie48

» Une bouteille de Romanée-Conti adjugée 558.000 dollars, un record
Aujourd'hui à 9:54 par sauveur

» Parcs animaliers : combattre les idées reçues sur les requins
Aujourd'hui à 9:54 par marie48

» Elle prend 20 000 volts en montant sur un train pour faire une photo
Aujourd'hui à 9:53 par Lydie

»  Un livre entièrement traduit par une intelligence artificielle
Aujourd'hui à 9:50 par marie48

» Un élève de CE1 sur deux a des "difficultés" en calcul mental, selon Blanquer
Aujourd'hui à 9:02 par Lydie

» DÉBAT : L'État va-t-il (enfin) mobiliser les logements vacants ?
Aujourd'hui à 7:10 par Gustine

» Papillote de saumon super fondant aux poireaux
Aujourd'hui à 7:10 par camélia

» Le manuel de la politique
Aujourd'hui à 6:58 par lalain

» Bavière : le revers historique de la CSU, alliée de Merkel, ébranle jusqu'à Berlin
Aujourd'hui à 0:21 par poussinfanget

» L'ONU va épingler l'interdiction de la burqa en France
Aujourd'hui à 0:04 par poussinfanget

» Faure doit procéder "très rapidement au rassemblement des socialistes", selon Kalfon
Hier à 20:54 par Gustine

» La non assistance à personne en danger
Hier à 20:52 par liliane50

» Disparition de Khashoggi : Trump menace Ryad, délégation saoudienne à Istanbul
Hier à 20:31 par Lilly89

» À Blois, François Hollande concède qu'il n'aurait pas dû dire "président normal"
Hier à 20:27 par liliane50

» Atterrissage d'urgence au Kazakhstan de la fusée Soyouz qui emmenait deux astronautes vers l'ISS
Hier à 20:25 par Lilly89

» Va-t-on bientôt manquer d'eau potable ?
Hier à 18:53 par Squale

Jeux Quiz
JEUX A FLOOD

A Bientôt !

Aide Informatique, tutoriels logiciels...
Partagez| .

Jolis petits textes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
camélia

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 28/09/2017
Localisation : Pays de la Loire

MessageSujet: Jolis petits textes... Dim 7 Oct - 16:25

Rappel du premier message :

Chacun pourrait déposer ici un extrait d'un petit texte  qui vous aurait touché! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

je commence avec un extrait du petit Prince:

- Viens jouer avec moi, proposa le Petit Prince au renard,je suis tellement triste.
- Je ne peux pas, répondit-il, je ne suis pas apprivoisé.
- Ah! Pardon, fit le Petit Prince. Mais après réflexion, il ajouta:
- Que signifie “apprivoiser”?...
- C’est une chose trop oubliée, dit le renard. Ca signifie “créer des liens”
- Créer des liens?
- Bien sûr, dit le renard. Tu n’es encore pour moi qu’un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons.
Et je n’ai pas besoin de toi. Et tu n’as pas besoin de moi non plus.Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards.
Mais si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde...
 

D’après Antoine de Saint Exupéry, écrit en 1943 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]CAMELIA Dans l'attente on souffre tant de l'absence de ce qu'on désire , qu'on ne peut supporter une autre présence ...
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Bella01



Inscrit(e) le : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Mer 10 Oct - 21:41


Désolée pour la longueur, mais je ne pouvais avec un tel chef d'œuvre ( pour moi ) ne prendre que des extraits.


Camélia merci pour : A une passante de Beaudelaire , c'est si beau et plein de sensibilité.


Pestoune un magnifique extrait que j'ai pris le temps de lire et qui nous donne a réfléchir, un très beau choix.
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Pestoune



Inscrit(e) le : 09/07/2017

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Mer 10 Oct - 22:00

Un poème merveilleux qui a bercé mon adolescence. Merci Bella. Non tu ne pouvais pas ne pas le mettre en entier.
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Bella01

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 30/08/2018
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Mer 10 Oct - 22:03



Merci Pestoune ton extrait est magnifique aussi.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
camélia

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 28/09/2017
Localisation : Pays de la Loire

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 7:39

Merci Pestoune et Bella , Merci pour avoir fait montre d'une telle sensibilité! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 


Paulo Coelho, Manuel du Guerrier de la Lumière.

Le sens de la répétition

« Un guerrier de la lumière constate que certains moments se répètent. Fréquemment, il se voit placé devant des problèmes et des situations auxquels il avait déjà été confronté. Alors il est déprimé. Il songe qu’il est incapable de progresser dans la vie, puisque les difficultés sont de retour.
-je suis déjà passé par là, se plaint-il à son cœur.
-il est vrai que tu as déjà vécu cela, répond son cœur, mais tu ne l’as jamais dépassé.
Le guerrier comprend alors que la répétition des expériences a une unique finalité :
lui enseigner ce qu’il n’a pas encore appris. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]CAMELIA Dans l'attente on souffre tant de l'absence de ce qu'on désire , qu'on ne peut supporter une autre présence ...
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Bella01

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 30/08/2018
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 12:33



Camélia, j'aime beaucoup Paulo Coelho, et l'extrait que tu as choisi est aussi plein de sensibilité et de sagesse. Merci beaucoup.


Je repasse plus tard dans le sujet


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
camélia

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 28/09/2017
Localisation : Pays de la Loire

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 15:04

Merci bella coucoumarie


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]CAMELIA Dans l'attente on souffre tant de l'absence de ce qu'on désire , qu'on ne peut supporter une autre présence ...
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Bella01

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 30/08/2018
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 18:00

Le Mot

Braves gens, prenez garde aux choses que vous dites !
Tout peut sortir d'un mot qu'en passant vous perdîtes.
TOUT, la haine et le deuil ! Et ne m'objectez pas
Que vos amis sont sûrs et que vous parlez bas.
Ecoutez bien ceci :

Tête-à-tête, en pantoufle,
Portes closes, chez vous, sans un témoin qui souffle,
Vous dites à l'oreille du plus mystérieux
De vos amis de coeur ou si vous aimez mieux,
Vous murmurez tout seul, croyant presque vous taire,
Dans le fond d'une cave à trente pieds sous terre,
Un mot désagréable à quelque individu.

Ce MOT - que vous croyez que l'on n'a pas entendu,
Que vous disiez si bas dans un lieu sourd et sombre -
Court à peine lâché, part, bondit, sort de l'ombre;
Tenez, il est dehors ! Il connaît son chemin,
Il marche, il a deux pieds, un bâton à la main,
De bons souliers ferrés, un passeport en règle ;
Au besoin, il prendrait des ailes, comme l'aigle !
Il vous échappe, il fuit, rien ne l'arrêtera ;
Il suit le quai, franchit la place, et cætera
Passe l'eau sans bateau dans la saison des crues,
Et va, tout à travers un dédale de rues,
Droit chez le citoyen dont vous avez parlé.
Il sait le numéro, l'étage ; il a la clé,
Il monte l'escalier, ouvre la porte, passe, entre, arrive
Et railleur, regardant l'homme en face dit :
« Me voilà ! Je sors de la bouche d'un tel. »
Et c'est fait. Vous avez un ennemi mortel.


Victor Hugo, Toute la Lyre


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
IPa.

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 17/06/2018
Localisation : Pays de Loire.

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 18:37

Sacré Victor....c'est bien de lui ça....merci Bella..

Camelia....il n'y a que l'expérience pour apprendre certaines choses...c'est vrai....et comme il est dit...on n'apprend pas toujours du premier coup....


j'aime la nature ....les arbres ..leurs branches et les petites feuilles... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Bella01

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 30/08/2018
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 19:14


Ipa c'est bien du 100% Victor Hugo, mais tellement vrai, malheureusement….


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Pestoune

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 09/07/2017
Localisation : Haute Saône

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 20:00

Ce sujet fait du bien. Quelle magnifique idée, Camélia. Nous avions eu de beaux échanges du genre avec Christophe Colomb. Je regrette ce membre qui avait une belle intelligence.


Les petites filles aiment les poupées, Les petits garçons aiment les soldats, Les grandes filles aiment les soldats, Les grands garçons aiment les poupées.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Bella01

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 30/08/2018
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 20:03



Pestoune, je suis d'accord avec toi, c'est un magnifique sujet dans lequel nous nous remémorons de très beaux textes et extraits de poèmes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Bella01

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 30/08/2018
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 20:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Merci beaucoup


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
lavande

avatar

Inscrit(e) le : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 20:07

merci les feuilles


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Pestoune

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 09/07/2017
Localisation : Haute Saône

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 20:11

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances,
J’étais à la bonne place, au bon moment.
Et, alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…Estime de soi.Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle, n’était rien d’autre qu’un signal quand je vais contre mes convictions.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…Authenticité.Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive, contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle…Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation, ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…

Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire … Personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle…

Amour Propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire de grands plans , j’ai abandonné les Méga-projets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime, quand ça me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle…

Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison, et me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui j’ai découvert l’…

Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et ça s’appelle…

Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir. Mais si je la mets au service de mon coeur, elle devient un allié très précieux.
Tout ceci est….

SAVOIR VIVRE !

“ Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter…

…Du chaos naissent les étoiles. ”

Charlie Chaplin.


Les petites filles aiment les poupées, Les petits garçons aiment les soldats, Les grandes filles aiment les soldats, Les grands garçons aiment les poupées.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
lavande

avatar

Inscrit(e) le : 15/12/2012

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 20:21

bravo


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Johane

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 17/05/2015
Localisation : Ouest-Est

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 20:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Généticien, Albert Jacquard n’a jamais cessé de s’interroger sur le monde, sur l'humanité, son avenir. Sous la forme d’une lettre à un arrière-petit-enfant adolescent en 2025,  il nous offre ici la synthèse de ses questionnements, de ses convictions, de ses craintes et de ses espoirs.

Huit milliards d’êtres humains parviendront-ils demain à cohabiter sur la planète ? Avec quelles conséquences :  une consommation frénétique, des manipulations génétiques incontrôlées qui pourraient avoir  des conséquences sans précédent et vite insurmontables sur l’environnement et sur le destin de l'homme ? Comment préserver à la fois la diversité et la paix ?
Une soif inextinsible de connaissance, un respect de l'autre, une envie de partager, d'alerter, de transmettre... toutes ces valeurs font parti intrinsèquement de l'humaniste Albert Jacquart.  Malgré tout, ce livre est à prendre comme une leçon d'espoir.
Goût de connaître, respect de l’autre, nécessité de la critique et parfois de l’insoumission : telles sont les valeurs, ancrées dans sa vie et dans ses combats, que réaffirme ici Albert Jacquard, et qui font au bout du compte de ce livre une leçon d’optimisme et d’espoir.

Voici un extrait du livre :

2000

Tu découvres cette lettre le jour de mon centième anniversaire. Entre l'été 99 où je l'ai écrite et l'instant où tu la lis, plus d'un quart de siècle s'est écoulé. Tu vis un "aujourd'hui" qui est pour moi un inaccessible "demain". En lisant ces phrases, peut-être as-tu le désir de tisser un lien ténu avec cet homme lointain, dont ta famille t'a parlé, qui pour toi n'est même pas vieux puisqu'il a disparu, ton arrière-grand-père, moi.

Tout ce que je sais de toi est que tu es un de mes arrière-petits-enfants. Es-tu une fille, un garçon ? As-tu quinze ans, ou plus, ou moins ? Celui de tes parents qui te relie à moi est-il une de mes petites-filles, Sarah, ou Aurore, ou Chloé ou Marion, ou un des mes petits-fils, Julien, ou Béryl, ou Nathan ou Simon ? Je l'ignore. L'un deux a été le transmetteur d'une part de ce que la nature m'avait donné pour construire mon corps, et que j'avais moi-même transmis […]. Cette part de moi est, à vrai dire, bien faible : un huitième, car je ne suis que l'un de tes huit arrière-grands-parents. Peut-être même as-tu été adopté(e), ce qui réduit cette part à zéro, mais ne modifie en rien mon désir de parcourir à travers le temps, à trois générations de distance, le chemin qui me conduit à toi.

Ce chemin n'est pas déjà tracé, il est véritablement à construire ; les quelques milliers de gènes (tu le sais peut-être, la génétique a été le domaine scientifique sur lequel j'ai travaillé) qui en toi sont la copie des miens ne sont qu'un matériau dérisoire ; il me faut trouver d'autres parcours pour te rejoindre, m'agripper à d'autres prises pour m'approcher à portée de voix de toi.

Toi, un contemporain de mes après-demains,

Toi, qui es déjà sans doute obsédé par ton propre avenir,

Toi qui, en me lisant, sens ta vie palpiter, au rythme même où en moi elle palpite en cet instant où je t'écris,

Toi qui regardes un ciel semblable au mien, et pourtant différent, car le passage du temps a transformé tout ce qui emplit le cosmos,

Toi qui commences à imaginer la personne que tu deviendras,

Toi pour qui je ne suis même pas un souvenir, à peine un prénom parfois évoqué, un personnage flou sur de vieilles photos, pardonne-moi de sauter à pieds joints par-dessus ces vingt-cinq années, et de m'inviter pour quelques instants dans ta vie.

En la partageant je m'attribue, au-delà de ma mort, des instants que la nature m'a refusés. J'ai parcouru la plus grande partie du XXe siècle ; tu vas parcourir le XXIème. A toi de jouer, à moi d'essayer de t'éclairer. Permets-moi ce monologue qui me réinsère dans le flot des vivants.

[...]

En m'adressant à toi, je t'ai donné existence.

A l'instant où j'écris ces lignes, tu n'es pas. A l'instant où tu les lis, tu l'es ; tu deviens. A chaque phrase, je peux m'exprimer aussi bien au présent qu'au futur. […]

Mais qui es-tu ? Une fille, un garçon ; nous avons vu que cela n'avait guère d'importance. Au départ, j'ai imaginé que l'un de tes parents était l'un de mes petits-enfants, ces quatre garçons et quatre filles ont pour moi une telle présence ! Mais ce lien génétique est dérisoire. Je sais de toi l'essentiel : tu es de mon espèce. Et cela suffit à établir une connivence nous associant définitivement dans une même aventure, car l'espèce humaine est singulière.

Il est facile d'énumérer tout ce qu'elle a en commun avec tous les êtres dits vivants sur la Terre. […] Nous sommes l'une des branches, l'un des rameaux, parmi des millions d'autres, d'un arbre généalogique qui s'est différencié au cours de trois milliards et demi d'années.

Il se trouve que ce rameau se distingue de tous les autres. Pour le généticien, cette différence se résume à quelques mutations récentes. Intervenues au cours des quelques derniers millions d'années, une durée bien courte dans l'histoire de la planète, elles nous ont donné une complexité cérébrale qui nous a entraînés sur un chemin où aucune autre espèce n'a pu nous suivre. Ainsi un nuage poussé par un vent un peu plus fort passe seul au-delà du col et apporte la pluie sur un espace nouveau. […]

Les interrogations sur les évènements passés sont certes passionnantes mais l'important est le présent, car il nous permet de décider de l'avenir.

Longtemps nous nous sommes contentés, comme tous les animaux, de subir. Nous avons maintenant les moyens de choisir et d'agir. Un chant de triomphe ne serait pas déplacé devant les pouvoirs que nous nous sommes donnés. Sur tous les fronts nous venons de progresser, contre la maladie, contre la douleur, contre l'obligation du travail. Ce dernier siècle nous a apporté une extraordinaire moisson de possibilités dont nos ancêtres osaient à peine rêver.

Et pourtant que de guerre, de massacres, de misères, de désespoirs ! La cause de ce lamentable gâchis ne peut être trouvée ailleurs qu'en nous-mêmes. Quel est donc le ver dans le fruit ? Je me hasarde à te proposer une hypothèse. Ce ver qui pourrit tout ne serait-ce pas l'attitude que nous adoptons envers les autres ? Cette attitude est aujourd'hui (peu importe que ce soit dû à la nature ou à la culture) fondée sur la méfiance, la compétition, la lutte. L'évidence est pourtant que la coopération est seule féconde. Nous l'oublions car nous nous trompons sur la définition de nous-mêmes.

Lorsque nous disons "je", nous pensons à l'individu autonome, localisable, identifiable, unique, que nous sommes. Mais nous ne sommes pas que cela.

[…] "Je est les liens que je tisse." Avec cette définition, que je t'ai rappelée, la compétition, la lutte contre l'autre, apparaissent comme des comportements au mieux infantiles, au pire suicidaires.

C'est à ce niveau qu'il faut situer la révolution nécessaire : chaque membre de notre espèce est "plus que lui-même" par son appartenance au réseau des rencontres.

Ce réseau, depuis mon enfance, je l'ai tissé au présent en échangeant avec mes contemporains, au passé en lisant les livres ou en admirant les oeuvres de ceux qui m'ont précédé. Avec toi je l'ai tissé en me projetant vers l'avenir. Grâce à toi je peux prendre à mon compte l'orgueilleuse apostrophe : "Mort, où est ta victoire ?"

Merci Pestoune,
Je l'ai lu


« Les vertus réelles excusent et plaignent ~ les fausses vertus accusent et déchirent »   Paul Thiébault
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Johane

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 17/05/2015
Localisation : Ouest-Est

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 20:40

« Strophes pour se souvenir »

Vous n’avez réclamé la gloire ni les larmes
Ni l’orgue ni la prière aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vite onze ans
Vous vous étiez servis simplement de vos armes
La mort n’éblouit pas les yeux des Partisans

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L’affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu’à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l’heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE
Et les mornes matins en étaient différents

Tout avait la couleur uniforme du givre
À la fin février pour vos derniers moments
Et c’est alors que l’un de vous dit calmement
Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand

Adieu la peine et le plaisir Adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erivan

Un grand soleil d’hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le cœur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d’avoir un enfant

Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient leur cœur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s’abattant.


Louis Aragon


« Les vertus réelles excusent et plaignent ~ les fausses vertus accusent et déchirent »   Paul Thiébault
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Pestoune

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 09/07/2017
Localisation : Haute Saône

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 21:06

bravo


Les petites filles aiment les poupées, Les petits garçons aiment les soldats, Les grandes filles aiment les soldats, Les grands garçons aiment les poupées.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Bella01

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 30/08/2018
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 21:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Le jour où je me suis aimé pour  de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances,    
J’étais à la bonne place, au bon moment.
Et, alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…Estime de soi.Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle,  n’était rien d’autre qu’un signal quand je vais contre mes convictions.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…Authenticité.Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive, contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle…Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation, ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…

Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire …  Personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle…

Amour Propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire de grands plans , j’ai abandonné les Méga-projets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime, quand ça me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle…

Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison, et me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui j’ai découvert l’…

Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au  présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et ça s’appelle…

Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.  Mais si je la mets au service de mon coeur, elle devient un allié très précieux.
Tout ceci est….

SAVOIR VIVRE !

“ Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter…

…Du chaos naissent les étoiles. ”

Charlie Chaplin.


Merci Pestoune, c'est magnifique, il n'y a rien a rajouter


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Bella01

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 30/08/2018
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Jeu 11 Oct - 21:13


Merci Johane, encore un superbe choix.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
camélia

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 28/09/2017
Localisation : Pays de la Loire

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Ven 12 Oct - 6:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Le jour où je me suis aimé pour  de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances,    
J’étais à la bonne place, au bon moment.
Et, alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…Estime de soi.Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle,  n’était rien d’autre qu’un signal quand je vais contre mes convictions.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…Authenticité.Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive, contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle…Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation, ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…

Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire …  Personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle…

Amour Propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire de grands plans , j’ai abandonné les Méga-projets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime, quand ça me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle…

Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison, et me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui j’ai découvert l’…

Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au  présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et ça s’appelle…

Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.  Mais si je la mets au service de mon coeur, elle devient un allié très précieux.
Tout ceci est….

SAVOIR VIVRE !

“ Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter…

…Du chaos naissent les étoiles. ”

Charlie Chaplin.
Merci.. très juste ! merci


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]CAMELIA Dans l'attente on souffre tant de l'absence de ce qu'on désire , qu'on ne peut supporter une autre présence ...
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
camélia

avatar

Féminin
Inscrit(e) le : 28/09/2017
Localisation : Pays de la Loire

MessageSujet: Re: Jolis petits textes... Ven 12 Oct - 6:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Ce sujet fait du bien. Quelle magnifique idée, Camélia.  Nous avions eu de beaux échanges du genre avec Christophe Colomb. Je regrette ce membre qui avait une belle intelligence.
Oui, je me souviens de Christophe Colomb.. il est parti, je ne sais pourquoi..


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]CAMELIA Dans l'attente on souffre tant de l'absence de ce qu'on désire , qu'on ne peut supporter une autre présence ...
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Jolis petits textes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Petite Feuille ::  CULTURE~LITTÉRATURE~MANGA :: Arts & Littératures & Philosophie & B.D.✎-