Afin de détendre les relations entre la Russie et les États-Unis, François Hollande a invité des troupes de ces deux pays à défiler sur les Champs-Élysées, un 14 juillet. Après la parade, les trois présidents passent les troupes en revue, ensemble.

Poutine s'arrête devant un soldat russe et lui met un grand coup de poing dans le ventre :

- Tu as mal ? demande-t-il au soldat.
- Non, je n'ai pas mal, car je suis un soldat de la Russie et je suis fier de l'être!

Obama s'arrête devant un G.I. et lui met un coup de genou dans les bijoux de famille :
- Tu as mal ? demande-t-il au soldat.
- Non, je n'ai pas mal, car je suis un soldat de l'armée américaine et je suis fier de l'être!

Hollande s'arrête devant un fantassin français et lui prend son fusil des mains. Il retourne le fusil et il lui plante la baïonnette dans un pied :
- Tu as mal ? demande-t-il au soldat.

- Non, je n'ai pas mal, car je chausse du 38 et on m'a donné du 47!