A proposForum de discussion sur les sujets tels que l'actualité, l'humour, la musique, la santé, le graphisme, Jeux à flood & Quizz, l'informatique, Arts & Littératures ...

 
AccueilÉvènementsLe Wiki du forumTopSiteS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 75 utilisateurs en ligne :: 9 Enregistrés, 0 Invisible et 66 Invités :: 2 Moteurs de recherche

33lynel, Gustine, IPa., Kahlan Amnell, Lydie, Maroussia, papacoz, petitefeuille test, Triskèle

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 1549 le Lun 18 Nov - 22:10
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Lydie
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_lcapGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Voting_barGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_rcap 
camélia
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_lcapGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Voting_barGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_rcap 
Ninas
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_lcapGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Voting_barGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_rcap 
Puck
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_lcapGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Voting_barGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_rcap 
nanie
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_lcapGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Voting_barGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_rcap 
IPa.
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_lcapGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Voting_barGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_rcap 
lavande
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_lcapGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Voting_barGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_rcap 
Jumper
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_lcapGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Voting_barGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_rcap 
Gustine
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_lcapGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Voting_barGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_rcap 
Cherif
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_lcapGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Voting_barGeorges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Vote_rcap 
La Question Du Jour

Nous savons tous que de nombreux commerçants souffrent cette année et attendent les soldes pour enfin écouler leurs stocks et retrouver un peu de trésorerie ! Est-ce que les consommateurs seront au rendez-vous ?

Derniers sujets
» Laïcité. Bientôt une formation obligatoire pour tous les agents des services publics ?
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 11:52 par Lydie

» Vaccin anti-Covid de Pfizer : «Je n’ai jamais vu tant d’effets indésirables»
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 10:38 par Lydie

» Recherche de nouvelle modératrice
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 10:07 par Triskèle

» Allez-vous faire les soldes d'hiver ?
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 9:50 par Lydie

» Nouvelle tendance 2021 - Les barbes 'queue de singe'
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 9:48 par nanie

» A nos menus ☆(❁‿❁)☆c'est quoi qu'on mange ?
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 9:47 par Ninas

» Olivier Duhamel sur les accusations d’inceste : « Je ne réagis pas et je n’ai rien à dire »
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 9:42 par 33lynel

» Avant de quitter la maison blanche, trump gracie 73 personnes dont son ex-conseiller bannon
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 9:39 par papacoz

» GPB Presentation
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 9:39 par Ninas

» Ton chat quand tu dors ^^
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 9:33 par Lydie

» Disparition : des traces de sang de Sophie Le Tan découvertes au domicile du suspect
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 9:30 par Lydie

» Pourquoi la vitamine D est utile pour lutter contre les formes graves de Covid-19
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 9:19 par Lydie

» Faites les parler
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 8:51 par 33lynel

» RÉSULTAT : carte de vœux 2021 !
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 8:30 par Lydie

» Humour en image
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 8:25 par lavande

» blague du jour
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 8:17 par lavande

» ✌ ☞EN IMAGES toute l''actualité !!
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 7:29 par camélia

» LA FUITE DE MILOU
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeAujourd'hui à 0:10 par dermott

» Le prestige
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeHier à 22:46 par Kahlan Amnell

» Netflix: George Clooney tente de sauver l'humanité dans la bande-annonce de "The Midnight Sky
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeHier à 22:43 par Kahlan Amnell

» Interdire les relations sexuelles entre un majeur et un mineur de moins de 13 ans : un âge qui fait débat
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeHier à 21:16 par Gustine

» La Dame à la licorne, cette « Joconde » du Moyen Âge : étude d’un chef-d’œuvre
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeHier à 21:05 par Majorelle

» MARIE DENISE
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeHier à 20:15 par Kahlan Amnell

» Le Puck photographe
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeHier à 20:06 par Puck

» Un livre du coeur?
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeHier à 19:36 par Puck

Investiture de Joe Biden


Ce mercredi marque le coup d’envoi de la présidence du 46e président des États-Unis. Joe Biden va prêter serment à 12h (heure locale) dans un contexte sanitaire et politique particulier


Des manifestations pro-Trump, prévues le jour de l'investiture de Joe Biden devant les bâtiments officiels de chaque État

Débats généraux
Jeux En Ligne


Jouez en ligne avec notre sélection gratuite de jeux HTML 5, avec lesquels vous pourrez vous distraire à la fois sur votre navigateur préféré
Bouton interactif covid


À Bientôt !
Partagez

Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
yugcib

yugcib



Masculin
Login Login : 13/05/2019
Localité Localité : TARTAS

Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Empty
MessageSujet: Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeDim 19 Mai - 7:36

... "Mourons pour des idées, mais de mort lente"... Chantait Georges Brassens...
Un texte à rapprocher de celui de Michel Sardou "En chantant..."

... Ces deux textes dans le monde où l'on vit aujourd'hui, de fanatismes exacerbés, d'engagements menés dans la violence, de sectarismes et de crispations, sont ceux d'artistes, de poètes et de chanteurs dont on ressent aujourd'hui, douloureusement l'absence...

Georges Brassens, un anarchiste, un libertaire, anticlérical de surcroît ; né à Sète le 22 octobre 1921 et décédé à Saint Gély-du-Fesc dans l'Hérault le 29 octobre 1981, dans sa chanson où il dit "mourons pour des idées, mais de mort lente", n'a jamais à mon sens, mieux exprimé ce que "être anarchiste, être libertaire -et même anticlérical"... Veut vraiment dire... A savoir : s'engager, défendre, dénoncer, exprimer (autant par le dire que par le faire) oui -si toutefois l'on s'engage, l'on défend, l'on exprime, l'on dit et l'on fait... En toute liberté c'est à dire sans se laisser influencer, entraîner, mener par un mode de pensée dominant, par la morale, par la religion, par tout ce que l'on entende dire de ceci ou de cela avec les préjugés, les jugements à l'emporte pièce, assortis... Tout cela dans une absence de réflexion, dans un "épidermisme" laminant et réducteur... Et en kilomètres de tweets, de messages, de vociférations, de criailleries, de propos, sur les réseaux sociaux, au bistrot du coin, entre voisins, entre connaissances...

Libertaire oui, anarchiste ou engagé même... Oui, mais sinon en tant que poète ou artiste tel Georges Brassens avec sa manière d'exprimer, du moins en tant qu'homme ou femme responsable et libre, lucide et réaliste dont l'écriture et dont la parole transmettent et parfois émeuvent et rayonnent sans jamais être des bâtons pout taper ou des fusils pour tuer...

"Mourons pour des idées, mais de mort lente" : il se trouve (et c'est étrange, surréaliste, stupéfiant)... Que l'on meurt aujourd'hui plus encore qu'hier dans le passé, davantage de mort lente pour des idées, en ce sens que les gens que nous sommes au quotidien, par nos comportements exacerbés, nos violences gestuelles et verbales, nos dénonciations, nos propos à l'emporte-pièce, nos crispations... Ne meurent  quasiment jamais de mort violente dans un combat effectif où l'on paye de sa vie, mais meurent d'une maladie qui s'appelle le "mal vivre" (on arrive même à vivre très vieux de cette maladie qui est le "mal vivre")...

Georges Brassens, aujourd'hui mai 2019... Oh combien tu nous manques !



Cette écriture de moi, aussi immense, je la résume par mon visage et par mon regard
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous




Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Empty
MessageSujet: Re: Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeDim 19 Mai - 8:12

L'anarchie de Brassens c'est ce que nous appelons la grande Utopie, elle n'a rien à voir avec les attentats, le dépôt de bombes.... C'est le bon sens humanitaire qui devrait nous permettre de vivre ensemble dans le respect, la mise en commun, le partage sans avoir besoin de lois, de répressions, d'Etat.

Cette anarchie, là, je l'appelle, je l'espère, je la souhaite mais l'homme n'y est pas près. Il n'a pas bu sa coupe jusqu'à la lie. Et il faut qu'il en passe par là pour comprendre qu'il n'y a pas d'autres solutions pour bien vivre ensemble.

Mourrons nous plus aujourd'hui pour nos idées qu'hier ? Non je ne le crois pas. L'histoire de l'humanité est jalonnée de répressions, de bataille pour sa liberté, pour avoir des droits. Aujourd'hui comme hier, les combats continuent, ils changent simplement de forme, de fond. Des gens meurent encore de leurs idées. Dans les geôles de bien des pays, y compris aux USA. La torture existe toujours. La répression sanglante aussi. Même si le mal de vivre prend le pas avec des morts programmées, la mort dans la répression continue d'être.
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Lydie

Lydie



Féminin
Login Login : 10/11/2010
Localité Localité : Pays Basque

Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Empty
MessageSujet: Re: Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeDim 19 Mai - 9:05

bonjour, merci pour cette discussion, je l'ai déplacé dans la bonne section. Nous pouvons continuer ....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
smara

smara



Féminin
Login Login : 23/02/2019
Localité Localité : le long du fleuve

Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Empty
MessageSujet: Re: Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeDim 19 Mai - 15:27

Merci yugcib pour cet intéressant point de vue .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
par tout ce que l'on entende dire de ceci ou de cela avec les préjugés, les jugements à l'emporte pièce, assortis... Tout cela dans une absence de réflexion, dans un "épidermisme" laminant et réducteur... Et en kilomètres de tweets, de messages, de vociférations, de criailleries, de propos, sur les réseaux sociaux, au bistrot du coin, entre voisins, entre connaissances...

Je ne peux qu'être d'accord , ajoute à ça le fait qu'on s'exprime de plus en plus en abréviations et en acronymes .
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
si toutefois l'on s'engage, l'on défend, l'on exprime, l'on dit et l'on fait... En toute liberté c'est à dire sans se laisser influencer, entraîner, mener par un mode de pensée dominant,

Le jeu consiste dès lors à se demander pourquoi on pense ce que l'on pense et donc à vérifier " cette toute liberté " Il ne suffit pas de penser ne pas se laisser mener ou influencer pour n'être pas influencé ., ni de prendre un chemin de traverse pour supposer ne pas l'être .
Lorsque tu écris ce que tu écris , pourquoi le penses tu ? .. est ce bien une pensée hors cadre ? libre ?

Par ailleurs , je suis en accord avec Pestoune en ce qui concerne la répression . Elle a exprimé ce que je pense .


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                                                
                                                  Merci à Lydie pour ce Kit
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Lydie

Lydie



Féminin
Login Login : 10/11/2010
Localité Localité : Pays Basque

Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Empty
MessageSujet: Re: Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeDim 19 Mai - 15:49

"Comme on dit habituellement, la chanson est éternelle. Une erreur, je le crains : La chanson est en tant que chanson directement liée à l'existence de l'homme sur cette planète"

Boris Vian


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
yugcib

yugcib



Masculin
Login Login : 13/05/2019
Localité Localité : TARTAS

Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Empty
MessageSujet: Re: Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeLun 20 Mai - 9:15

... A Smara : il y a deux cultures : celle qui nous vient de ce que l'on acquiert, découvre, apprend, autour de soi, par les autres, les gens, le monde... Et celle qui nous vient de l' "inné en nous" (de notre sensibilité, réflexion, observation personnelle, de notre "culture en nous" en quelque sorte...
Les deux en fait, sont inséparables et aussi nécessaires l'une que l'autre. Et dans le sens de l'inséparabilité et de la nécessité conjointes, il ne peut y avoir d'indépendance absolue (totalement effective) de la pensée que l'on porte en soi (et du regard que l'on porte)...
C'est par la différentiation (qu'il est possible de faire) entre la culture "hors soi" et la culture "en soi", que l'on peut s'approcher de l'indépendance d'esprit et de pensée, dont je parle plus haut...

... A Pestoune : Dans "mourons pour des idées mais de mort lente, de Georges Brassens" en "arrière plan" si je puis dire... Vient l'idée (la "contre-mais-nécessaire-idée") que lorsque notre liberté et notre vie (et celle de nos proches) est en jeu, en péril... Alors l'on peut -sinon l'on doit- mourir (se battre) pour des idées... A partir du moment où notre vie devient un tel enfer, qu'il n'y a plus rien à perdre encore, qu'il vaut mieux risquer de mourir plutôt que de vivre une vie invivable dans la privation de liberté, de ressources, dans la contrainte, dans la captivité...


Cette écriture de moi, aussi immense, je la résume par mon visage et par mon regard
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
yugcib

yugcib



Masculin
Login Login : 13/05/2019
Localité Localité : TARTAS

Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Empty
MessageSujet: Re: Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeLun 20 Mai - 9:34

NOTE : (A Smara)

Les deux cultures (celle "hors soi" et celle "en soi") s'interpénètrent (en ce sens que celle "hors soi" entre en partie -plus ou moins importante- en soi ; et que celle "en soi" pénètre dans celle "hors soi"... Ce qui complique, ce qui rend plus complexe et surtout plus "évolutive" l'indépendance d'esprit et de pensée...


Cette écriture de moi, aussi immense, je la résume par mon visage et par mon regard
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous




Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Empty
MessageSujet: Re: Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeLun 20 Mai - 10:27

@yugcib a écrit:
A partir du moment où notre vie devient un tel enfer, qu'il n'y a plus rien à perdre encore, qu'il vaut mieux risquer de mourir plutôt que de vivre une vie invivable dans la privation de liberté, de ressources, dans la contrainte, dans la captivité...

Ce sont des combats qu'on ne mène pas individuellement mais pour la collectivité. Il y a des âmes qui se sacrifient pour que la vérité, la justice, l'égalité soient pour tous.
Tout le monde n'est pas capable de tels sacrifices. C'est pourquoi nous les moutons sommes tellement plus nombreux que les âmes se sacrifiant pour une cause juste. Lorsque la répression emplit les geôles et les cimetières, la majorité courbe le dos sous le poids du fléau.

Smara est absente pour quelques jours. Elle te répondra sans doute à son retour
Oui on devrait tous se battre ensemble et nous serions mieux entendus. On devrait et pourtant....
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
poussinfanget

poussinfanget



Masculin
Login Login : 26/01/2014
Localité Localité : LYON

Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Empty
MessageSujet: Re: Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeLun 20 Mai - 12:06

OUI bien sûr son humour, son ironie nous manque.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Vos lois sont assurément égales pour tous, sauf pour ceux qui ne sont pas d'accord avec vos lois sacrées."
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
smara

smara



Féminin
Login Login : 23/02/2019
Localité Localité : le long du fleuve

Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Empty
MessageSujet: Re: Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques ! Icon_minitimeMar 28 Mai - 14:10

Nous avons , je le crois , en nous , cette faculté d'improvisation à partir de ce qui nous avons reçu . Cette " improvisation" fait partie de notre unicité . Nous avons tous , je le crois aussi, une façon unique d'être au monde.
La liberté , la liberté créatrice vient , je suis en accord avec toi , de la juxtaposition de ce qui est la règle , la norme et de sa transgression .

Par ailleurs je suis en accord avec Pestoune , déposer sa vie pour la liberté ,la justice ce n'est pas à la portée de tous . Ce ne sont pas des combats qu'on mène par défaut .
Et comme elle , je pense que nous sommes majoritairement encore des spectateurs , enfermés dans notre caverne platonicienne .


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                                                
                                                  Merci à Lydie pour ce Kit
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Georges Brassens, oh combien aujourd'hui tu nous manques !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Petite Feuille ::  CULTURE~LITTÉRATURE~MANGA :: Arts & Littératures & Philosophie & B.D.✎-