A proposForum de discussion sur les sujets tels que l'actualité, l'humour, la musique, la santé, le graphisme, Jeux à flood & Quizz, l'informatique, Arts & Littératures ...

 
AccueilÉvènementsLe Wiki du forumTopSiteS'enregistrerConnexion

Bienvenue sur Petite Feuille

Bienvenue à toutes et à tous sur le forum Petite Feuille !
Nous sommes très heureux de vous compter parmi les membres de ce forum,
essayons de le faire progresser ensemble.
N'hésitez pas à vous connecter régulièrement
et à enrichir ce forum.
Bonne lecture à tous

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 94 utilisateurs en ligne :: 6 Enregistrés, 0 Invisible et 88 Invités :: 2 Moteurs de recherche

camélia, Cherif, Elina, lalain, MamyMaude, poussinfanget

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 1549 le Lun 18 Nov - 22:10
Les posteurs les plus actifs de la semaine
camélia
Le monde merveilleux de l’édition Vote_lcapLe monde merveilleux de l’édition Voting_barLe monde merveilleux de l’édition Vote_rcap 
Lydie
Le monde merveilleux de l’édition Vote_lcapLe monde merveilleux de l’édition Voting_barLe monde merveilleux de l’édition Vote_rcap 
agathou
Le monde merveilleux de l’édition Vote_lcapLe monde merveilleux de l’édition Voting_barLe monde merveilleux de l’édition Vote_rcap 
mimosa
Le monde merveilleux de l’édition Vote_lcapLe monde merveilleux de l’édition Voting_barLe monde merveilleux de l’édition Vote_rcap 
Cherif
Le monde merveilleux de l’édition Vote_lcapLe monde merveilleux de l’édition Voting_barLe monde merveilleux de l’édition Vote_rcap 
lalain
Le monde merveilleux de l’édition Vote_lcapLe monde merveilleux de l’édition Voting_barLe monde merveilleux de l’édition Vote_rcap 
smara
Le monde merveilleux de l’édition Vote_lcapLe monde merveilleux de l’édition Voting_barLe monde merveilleux de l’édition Vote_rcap 
Vojnik Sreće
Le monde merveilleux de l’édition Vote_lcapLe monde merveilleux de l’édition Voting_barLe monde merveilleux de l’édition Vote_rcap 
Jumper
Le monde merveilleux de l’édition Vote_lcapLe monde merveilleux de l’édition Voting_barLe monde merveilleux de l’édition Vote_rcap 
Puck
Le monde merveilleux de l’édition Vote_lcapLe monde merveilleux de l’édition Voting_barLe monde merveilleux de l’édition Vote_rcap 
La question du jour

Le monde merveilleux de l’édition ODzMxnS


Vous pouvez voir tout ce que vous avez à manger
et recevoir des recommandations,
afin de moins gaspiller »




«Les gamers ont leur propre langage bien à eux,
qu’il est utile de connaître si on veut comprendre un mot de ce qui se raconte en soirée.».
Derniers sujets
» La photo du jour
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeAujourd'hui à 7:31 par Cherif

» hééé ! J'suis là hein !
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeAujourd'hui à 7:17 par poussinfanget

» A nos menus ☆(❁‿❁)☆c'est quoi qu'on mange ?
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeAujourd'hui à 7:13 par Cherif

» Le chômage en France a fortement baissé en 2019
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeAujourd'hui à 6:50 par lalain

» Humour en image
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeAujourd'hui à 6:49 par Cherif

» blague du jour
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeAujourd'hui à 6:15 par camélia

» belobog
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 23:49 par Puck

» La fréquentation dans les salles de cinéma se maintient. Et vous, combien de fois êtes-vous allé au cinéma en 2019…
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 23:19 par Puck

» Mulhouse : une auto-école faisait payer 1 500 euros pour tricher à l'examen du code la route
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 21:54 par Gustine

» Une planète en plastique o_o
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 21:25 par 33lynel

» Quel gamer es-tu ?
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 20:05 par smara

» Mort de Kobe Bryant
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 18:53 par lalain

» Procès Balkany : les époux risquent 10 ans de prison
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 18:38 par Jumper

» Vos poèmes préférés . 1) Verlaine : Mon rêve familier
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 17:49 par Noisette

» Landes: un cerf percute un chasseur et lui arrache la moitié du visage
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 16:14 par Jean

» Les emojis pourraient être autorisés sur certaines plaques d’immatriculation américaines
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 15:59 par Lydie

» Coronavirus chinois : trois cas en France confirmés par le ministère de la Santé
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 15:28 par agathou

» Les ventes du simulateur d'épidémie Plague Inc décollent en plein Coronavirus
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 15:04 par Lydie

» un tour en Corse
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 14:57 par camélia

» Cuisinez-vous avec des appareils connectés ?
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 14:51 par smara

» Faut-il interdire les pesticides SDHI ?
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 14:45 par smara

» Travailler plus longtemps, est-ce compatible avec le marché de l’emploi des seniors ?
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 14:04 par Lydie

» Utilisateur d'Instagram ?
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 11:08 par agathou

»  Vos destinations coups de cœur pour cette année ?
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 9:22 par Lydie

» Tchaktchouka
Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeHier à 7:35 par camélia




«Allez-vous moins au cinéma ?
Tarifs trop élevés, téléchargement ou films de mauvaise qualité !
quelles sont les raisons qui vous poussent à rester chez vous
plutôt qu’à aller dans une salle obscure pour profiter d’un film ?»




«(...)On sait très bien qu'il y a une catastrophe
et un véritable écocide par rapport à plein d'espèces animales,
en particulier les insectes.»Pierre Rustin
Partagez

Le monde merveilleux de l’édition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ric21

Ric21



Masculin
Login Login : 09/01/2020
Localité Localité : Lyon

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 10:38

Bien alors, à la demande générale coucou2  avant de parler de l’édition, je peux si vous le souhaitez, vous livrer (avec humour), mon parcours d’écrivassier, qui m’a mené par hasard à la publication. Cela bien évidemment, demeure juste une simple proposition.
Si vous pensez que le sujet ne vous intéresse pas vraiment, que ça ne correspond pas à la ligne du site, que vous préférez faire des jeux tranquillement, parler cuisine etc… etc…, je laisse tomber l’affaire  chutttt  
Un peu amusé, j’imagine déjà des sceptiques un brin méfiants et inquiets, qui se disent devant leur écran : « mais qui c’est celui-là ? gné ? qu’est-ce qu’il nous veut ? »… qui
Rassurez-vous, je n’ai rien à vendre. Le but est simplement d’apporter ici un peu de ce qu’il y a dans ma musette pour vous faire passer un bon moment.


Une seule branche ne peut faire un grand feu...
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
smara

smara



Féminin
Login Login : 23/02/2019
Localité Localité : le long du fleuve

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 12:18

Personnellement je suis partante pour suivre les aventures d'un écrivassier Very Happy

N'hésite pas non plus à nous rejoindre dans nos débats , nos jeux etc Very Happy
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
33lynel

33lynel



Féminin
Login Login : 31/12/2019
Localité Localité : Gironde

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 12:33

Pourquoi pas découvrir avec vous le monde de l'édition qui j'avoue m'est quasi inconnu chise


"La vie est comme un arc-en-ciel il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs"
A.Ramalya
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Lydie

Lydie



Féminin
Login Login : 10/11/2010
Localité Localité : Pays Basque

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 14:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Si vous pensez que le sujet ne vous intéresse pas vraiment, que ça ne correspond pas à la ligne du site, que vous préférez faire des jeux tranquillement, parler cuisine etc… etc…, je laisse tomber l’affaire

pourquoi être négatif ? Wink

nous attendons ce que tu nous proposes, à voir si on va te suivre ... sache que nous avons aussi d'autres discussions ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Ric21

Ric21



Masculin
Login Login : 09/01/2020
Localité Localité : Lyon

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 14:23

Donc, sous vos applaudissements extrêmement nourris et votre impatience insoutenable, proche du délire, j’envoie le sujet.   OMG


Pour celles et ceux qui se lancent dans l’écriture pensant qu’il s’agit d’un juteux business et s’imaginent déjà propulsés en haut de l’affiche du jour au lendemain comme un Maxime Chattam, (qui sort 80 000 tirages par roman, soit 100 000€ de revenu), et expédient leur manuscrit chez Albin Michel, (maison d’édition qui réceptionne un manuscrit toute les 5 minutes), ils déchantent très vite. Généralement ils passent à autre chose ou pour les plus coriaces, finissent par s’auto-publier voire, payer (plusieurs milliers d’euros) pour être édité dans une maison bidon.
Néanmoins, ils bombent le torse sur les réseaux sociaux en se définissant comme « Ecrivain bobo ». Ils soignent leur photo, se donnent le look, à la manière de ces chanteurs débutants qui s’y voient déjà. Tiens cela me rappelle un truc !!
«  Je me voyais déjà en haut de l’affiche !... »  
Je me marrrrrrrre !…
A suivre…


Une seule branche ne peut faire un grand feu...
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Lydie

Lydie



Féminin
Login Login : 10/11/2010
Localité Localité : Pays Basque

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 14:29

merci Smile


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
smara

smara



Féminin
Login Login : 23/02/2019
Localité Localité : le long du fleuve

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 15:09

Merci Ric Smile Un ton un brin moqueur Wink
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Ric21

Ric21



Masculin
Login Login : 09/01/2020
Localité Localité : Lyon

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 15:36

Pour ma part, dans les années 2004, je postais des nouvelles sur des concours inter-forums ou autre, sans autre prétention que de m’amuser en taquinant la virgule. Un jour, une nouvelle que j’écrivais a pris de l’ampleur et, poussé par des proches, je l’ai proposé à une maison d’édition que je qualifierais faite pour débutant et vlan : publié.
Ensuite, j’ai enchaîné avec un recueil de toutes les nouvelles que j’avais écrites sur les forums et re-vlan, le bouquin est sorti l’année suivante. Puis, un essai généalogique sur lequel j’avais bossé en amont et pour lequel j’ai effectué de longues recherches pour mes enfants, a suivi le même chemin : re-re-vlan.
A partir de là, je me suis lancé à fond les ballons dans un polar que j’ai proposé à des maisons parisiennes histoire de passer le cran au-dessus (car bien évidemment, tout passe par Paris). Miracle, une maison réputée sérieuse a retenu mon manuscrit (Edition du bout de la rue) tout en me demandant d’effectuer des modifs et là, j’ai bossé comme un dingue.
A suivre…


Une seule branche ne peut faire un grand feu...
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
smara

smara



Féminin
Login Login : 23/02/2019
Localité Localité : le long du fleuve

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 16:29

des modifications ? Tu veux dire plutôt stylistiques ou bien au niveau de l'histoire ?
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Ric21

Ric21



Masculin
Login Login : 09/01/2020
Localité Localité : Lyon

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 17:29

Les deux mon général !


Une seule branche ne peut faire un grand feu...
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
smara

smara



Féminin
Login Login : 23/02/2019
Localité Localité : le long du fleuve

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 17:37

Ils peuvent demander des révisions de l'histoire ? Ils avancent quoi comme arguments ? Ils proposent un autre déroulé ?
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Ric21

Ric21



Masculin
Login Login : 09/01/2020
Localité Localité : Lyon

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 18:01

Oui, modifier des passages, changer la fin, supprimer des descriptions, ou bien des scènes qui pourraient déplaire à des « minorités » car tout désormais est sujet à polémique .


Une seule branche ne peut faire un grand feu...
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Jumper

Jumper



Masculin
Login Login : 25/12/2017
Localité Localité : Pays de Loire

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 18:07

En fait tu n'es jamais réellement maître de tes écrits !


Quand on a la conscience satisfaite,
on ne peut pas être malheureux !

Victor Hugo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Ric21

Ric21



Masculin
Login Login : 09/01/2020
Localité Localité : Lyon

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMar 14 Jan - 18:12

Pas vraiment par contre on doit les assumer


Une seule branche ne peut faire un grand feu...
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Ric21

Ric21



Masculin
Login Login : 09/01/2020
Localité Localité : Lyon

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMer 15 Jan - 7:21

...J’avoue, j’y croyais un peu ! L’union des écrivains Rhône-Alpes, (UERA) me faisait un appel du pied, j’avais quelques articles dans la presse local, la gloire frappait à ma porte ! La grosse tête n’était pas loin ... et paf : 4ème roman publié ! Tadinnnnn !!! Je vais être riche, me la péter, être un auteur célèbre, le cinéma va me demander mon histoire, les fans vont me harceler surtout les femmes tant qu’à faire, car écrivain ça plait beaucoup, si, si ! Ça fait rêver les dames…
Arfff ! j’en transpire !...  vilmdr
Donc, je me lance dans les salons du livre où j’attends niaisement toute la journée que des lecteurs viennent me voir sur mon stand flatter mon égo et acheter le précieux trésor. Je me la raconte sur des sites dédiés qui me contactent et dans la foulée, j’écris un 5ème roman.
Je bosse toute la journée dans mon job car il faut bien assurer la gamelle. J’écris le soir, la nuit, les we. Des journées qui débutent à 5 heures et finissent à une plombe du mat. J’ai mis également en place un site magnifique dédié, avec bio, liens, vidéos, photos, explications, pour donner un espace le plus sincère possible. Je pense bouquin, respire bouquin, mange bouquin, rêve bouquin, sur Fesse de Bouc j’ai 1500 amis… et je sors une histoire qui traite de la dépendance. Je donne même des conférences à la demande sur le sujet.
A suivre…


Une seule branche ne peut faire un grand feu...
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
camélia

camélia



Féminin
Login Login : 28/09/2017
Localité Localité : Pays de la Loire

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMer 15 Jan - 8:00

C'est super Ric!! Continue!!
On a donc une célébrité sur Petite Feuille! Qu'est-ce qu'on est fiers!! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
tu passes quand à la télé chez Busnel ??


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


"Vous avez raison. Il faut s'aimer, et puis il faut se le dire, et puis il faut se l'écrire, et puis il faut se baiser sur la bouche, sur les yeux et ailleurs".
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Ric21

Ric21



Masculin
Login Login : 09/01/2020
Localité Localité : Lyon

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMer 15 Jan - 10:55

...Enfin mon dernier polar sort. Sans doute l’histoire que je préfère, mais, je n’y crois plus. Le feu sacré s’étiole doucettement. De toute manière, je ne sais pas me vendre. Mon truc c’est écrire, pas faire le VRP. A présent, il faut produire des pavés de 500 pages et « tirer à la ligne » pour vendre à 25€.  Je me rends compte que plus on essaye de rentrer dans le moule, plus on ressemble à une tarte.
Le livre, votre histoire imaginée et créée, de toute façon, ne vous appartient plus. Il est propriété de l’éditeur qui en fait ce qu’il en veut. Il part au Canada, en Belgique ou ailleurs. Dans les librairies virtuelles, sur Amazon, la Fnac.... sur des sites, des blogs. On parle de vous, on critique, commente, raconte à votre place. On vous pique aussi vos écrits…
Si l’écriture fut un exutoire et un plaisir, j’en suis sorti rincé et lessivé. J’ai dû vendre quelques milliers d’exemplaires à 1,50€ de recette par livre et ils doivent à présent, prendre la poussière sur un rayon quelque part.

J’avais démarré une nouvelle histoire qui parle d’enlèvement d’enfants et qui dort depuis 2 ans sur mon PC, car je ne peux plus me relire tellement ça me gonfle.
Je me contente désormais de savourer un bon Ellory qui a un talent de fou, relire un Chattam ou autre et laisser tout ça derrière, comme une belle expérience qui quelque part, a pu apaiser mes doutes quant au besoin de laisser une trace… mais finalement  Pour qui ? Par rapport à quoi ? Pourquoi ?
Vaste débat.
Le membre suivant remercie pour ce message :


Dernière édition par Ric21 le Mer 15 Jan - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mimosa

mimosa



Féminin
Login Login : 29/08/2019
Localité Localité : nouvelle Aquitaine

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMer 15 Jan - 15:27

Tu es sur un long chemin de réflexion personnelle, en effet le monde de l'édition n'est pas facile, il y a pas mal d'écrivains qui ont eu du succès pour leur premier livre, le second ... moyen et plus de livre après on en parle plus.
Il y a d'autres écrivains qui sont devenus la "coqueluche" et qui sortent livre sur livre mais qui deviennent des rabâcheurs ou leurs livres sont "vides" ... les lecteurs se lassent et n’achètent plus, ils ne s' intéressent même plus à ces écrivains!

Il faut du talent, mais aussi une passion d'écrire, du courage et beaucoup de chance !

Dommage Ric21 si tu laisses tomber complètement, continue et un jour tu pourras imposer ce que tu veux écrire?



"L’homme qui a le plus vécu n’est pas celui qui a compté le plus d’années, mais celui qui a le plus senti la vie "
Rousseau (Emile)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Jumper

Jumper



Masculin
Login Login : 25/12/2017
Localité Localité : Pays de Loire

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeMer 15 Jan - 15:30

Ric21 j'ai connu ces moments de galère et j'ai tout abandonné pour me pencher sur une autre forme d'expression !


Quand on a la conscience satisfaite,
on ne peut pas être malheureux !

Victor Hugo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Ric21

Ric21



Masculin
Login Login : 09/01/2020
Localité Localité : Lyon

Le monde merveilleux de l’édition Empty
MessageSujet: Re: Le monde merveilleux de l’édition Le monde merveilleux de l’édition Icon_minitimeJeu 16 Jan - 15:05

Le monde merveilleux de l’édition.

Etant par nature un curieux, un boulimique toujours à la recherche de nouvelles expériences, comme beaucoup j’ai tenté l’aventure de faire publier un roman. Le constat personnel que j’en ai fait et qui n’engage que moi, est destiné à informer sans prétention tous ceux qui tentent leur chance en espérant devenir un jour les futurs Goncourt.  
Lorsque l’on sait qu’un français sur 100 à la capacité de rédiger une histoire correcte dans son domaine, il est bien évidemment qu’une sélection drastique doit se faire au départ. Sinon bientôt, chacun présentera son propre livre dans les librairies et après tout, tout le monde n’est pas un Maxime Chattam ou un Dan Brown ! Le plus important est donc de ne pas se prendre trop au sérieux.
Alors, si des maisons d’éditions proposent la possibilité de publier un célèbre inconnu, même si cela reste essentiellement dans un cercle restreint, au regard de la quantité d’inepties proposée, pourquoi bouder son plaisir De plus, cela laisse toujours une possibilité de faire ses premières armes dans un monde très fermé. D’être «découvert». Une petite porte entrouverte sur un univers clos d’avance. Je me demande même si ce n’est pas un passage obligé.
Pour aller plus loin dans cette réflexion, on peut s’interroger si l’édition du XXIème siècle ne sera pas justement ce principe de l’achat en ligne : choix plus vaste, convivialité, moindre coût… La librairie traditionnelle ne devenant plus alors qu’un dépôt vente élitiste.

Ce qui par contre est nettement plus frustrant, c’est de constater que les « stars médiatiques, acteurs et autres politiques, penseurs, cuisiniers, anciens sportifs et j’en passe… » Se font éditer sans problème, même si leur « œuvre » ne se résume souvent qu’à un coup de pub ou un moyen complémentaire de faire du fric. « Livre » écrit parfois en sous main par des « nègres ». Cela simplement parce que leur nom fait vendre. Il semble qu’à présent le marketing prime sur le talent et le seul impératif est de faire de l’argent.
Faut-il en déduire si l’on espère un jour être en tête de gondole dans les librairies et les grandes surfaces il ne reste plus qu’à faire de la télévision, de la bouffe, de la pâtisserie, des films, du tricot, de la prison, du foot, de la course à pied et peu importe si tu as gagné quoi que ce soit. Raconter sa rencontre avec Jésus ou E.T ou une enfance malheureuse c’est bien aussi. Un truc sordide sur la guerre ça marche toujours. L’arbre généalogique des hommes politiques. Guérir par la pensée positive. Manger bio, bien faire l’amour en 36 leçons, apprendre à tout faire soi-même, savoir survivre sur la lune…
Si cela reste une des principales bases de sélection des grandes maisons, finalement si l’édition en ligne peut contribuer à bousculer un peu ce système, c’est aussi bien. Sinon, il reste toujours à l’obscur inconnu de frapper à la porte des petits éditeurs méconnus…

Dans un autre registre, j’ai également lu quelque part sur la toile qu’il était même possible, via un système de CD Rom, d’inclure dans une histoire réalisée automatiquement, nos propres personnages et se retrouver avec son propre bouquin de 180 pages sans même en avoir rédigé une ligne. J’ai lu également que des « écrivains » proposaient d’écrire, moyennant finances bien sûr, les mémoires de n’importe qui. Une sorte de testament « littéraire » pour les descendants.

Liste non exhaustive mais révélatrice de cet univers :
D’abord, comme nous sommes tous un peu des feignants quelque part, une fois que l’on a terminé son « œuvre », on cherche bien logiquement des « éditeurs » qui acceptent des manuscrits à envoyer en ligne. C’est toujours du temps de gagné et de l’économie. Sinon, il faudra envoyer une bonne quarantaine de manuscrits dont la plupart passeront directement de la poste à la poubelle sans passer par la case lecture. Sans parler de l’attente fébrile et interminable (plusieurs mois) d’une improbable réponse. De plus, ces sites en ligne sont flatteurs, l’accroche est bien tournée et on s’y voit déjà. C’est bon pour l’ego.
Toutefois, il faut d’entrée faire de la mise en page, joindre des extraits courts, des extraits longs, des résumés, des ceci, des cela, qui font que l’on passe un temps interminable à faire en gros : leur travail ! Ce ne sont en fait que des prestataires de service qui se présentent comme des éditeurs. On est ni dans le compte d’auteur et pas vraiment dans le compte d’éditeurs. On flirt presque avec l’illégalité. Parmi eux il y a :

La société des écrivains :
Réponse à l’envoi entre quinze jours et trois semaines. Il n’y a peut être même pas de comité de lecture. Lorsque l’on bascule son manuscrit sur leur site, ils n’annoncent pas immédiatement certaines conditions particulières, mais au final, ils demandent de l’argent (plusieurs milliers d’euros), puis ils font de la relance téléphonique afin de négocier le tarif.

Edition le manuscrit :
Ils semblent être les plus critiqués de l’édition en ligne après La société des écrivains. Ils sont également les plus exigeants en matière de présentation, sauf (d’après les déçus qui sont passés par cette maison) qu’ils fournissent un travail moyen. Couverture de mauvaise qualité, mise en page approximative… qu’ils n’informent jamais l’auteur de l’état de ses ventes (si ventes il y a). Ils se contentent juste d’afficher le livre sur leur site. C’est même à se demander s’ils en ont réellement imprimé au moins quelques exemplaires. Mais c’est gratuit. A moins que l’on ne désire avoir une jolie couverture…

Edilivre :
Réponse à l’envoi entre quinze jours et trois semaines. Ils semblent être les plus sérieux du lot. Pas de demande d’argent toutefois ils font des propositions optionnelles : relecture + correction, couverture avec photo fourni, couverture entièrement réalisée etc… etc…
Ils laissent 10% HT sur les ventes (d’ailleurs c’est à peu près la même chose partout.) Le prix de vente n’est pas fixé sur le contrat
Concrètement, si l’on souhaite faire paraître un roman, un recueil de textes, voir de nouvelles, sans débourser, c’est jouable. Ainsi, on verra son livre afficher sur le net et l’on pourra également s’en offrir un puisqu’ils font une remise sur les achats.

Editeur indépendant :
Suite à une scission d’avec Edilivre, ils ont choisi toutefois de se mettre en commun pour la présentation de certains romans. La méthode reste la même que pour Edilivre. J’ai noté que les auteurs publiés chez eux faisaient des éloges et je n’ai pas trouvé de grosses critiques sur le net. De même, j’ai constaté que quelques articles sur les bouquins édités paraissaient dans les journaux.

En gros, dans tous ces maisons, ce qui est TRES surprenant, c’est que l’on ne demande jamais de retoucher quoi que ce soit, pas même un accent ! Il y a peu de suivi derrière et si l’on espère vendre, globalement on prend son œuvre sous le bras et l’on fait soi même le commercial. Sauf que les libraires ne suivent jamais car, d’après eux, « l’éditeur » fournit uniquement à la commande contre règlement cash sans reprise d’invendus avec des délais à faire peur. C’est souvent d’une qualité et d'une présentation plus que médiocre à moins d’y mettre le prix. Il n’y a jamais de stock car ils produisent au coup par coup. En clair, à moins d’un miracle, on aura jamais 400 exemplaires distribués sur tout le territoire national…!
Généralement les prix de vente qu’ils affichent en ligne sont plus élevés que les têtes de gondole de grandes surfaces. Donc, « l’œuvre » pondue par un célèbre inconnu, coûte plus cher que le dernier best-seller vendu à la Fnac. En plus, si un client potentiel, généralement une connaissance, souhaite se le procurer dans la librairie de son quartier, probablement pour faire plaisir à l’auteur, commence alors pour lui un véritable parcours du combattant.  
Fréquemment l’auteur résigné, finit par acheter lui-même ses livres chez son « éditeur » pour l’offrir en y rajoutant sa prestigieuse dédicace !… Si ce n’est pas du nombrilisme c’est du masochisme !
Une fois que l’on a enfin parfaitement compris que la gloire et la célébrité ne viendraient pas, sans parler de juteux bénéfices, c’est trop tard ! Le roman est désormais dans leurs tiroirs. C’est fini, on n'en est plus le propriétaire. Certains toutefois, permettent malgré tout d’aller voir ailleurs comme « Editeur indépendant » Ils prendront quand même des royalties au passage sur tout ce qui pourrait être vendu ailleurs.
L’égo est donc satisfait de voir un livre édité à son nom, mais la déception est grande d’admettre que finalement on est un mouton soigneusement tondu avec quelque part le doute qui s’installe :
« Finalement j’aurai peut-être dû envoyer mes manuscrits aux grandes maisons car qui sait ? »

Les vrais comptes d’auteur tel : La plume noir…
Là au moins c’est clair, c’est du compte d’auteur donc, on paye pour t’offrir son livre. Il y a aussi « lulu » qui semble avoir une bonne réputation sur le net Egalement Publibook et carrefour du net mais avec ceux là, il faut rester prudent!
Cette pratique est une autre façon de procéder. On paye son livre et l’on se retrouve avec deux cartons de son œuvre au milieu de son salon que l’on n’a plus qu’à revendre autour de toi. Le coût va de 1500€ à 5000€…. Mais là encore c’est bon pour l’ego de voir et de toucher son jouet….

Les pièges à gogos !
Alors là, c’est le must ! Comme on s’est rendu compte que les envois de manuscrits via le net ne menaient, sauf exception, pas plus loin que si l’on avait été soi même chez un imprimeur, échaudé, on décide de changer de méthode et l’on va courageusement faire des photocopies de son bazar que l’on envoie chez des éditeurs pas trop célèbres. Car quand même, faut pas rêver non plus, on débute, nous ne sommes pas encore Victor Hugo. Je relève quatre maisons qui  apparemment (restons prudent, évitons le procès !) sont réputés pour prendre surtout de l’argent. Mais ils y en a beaucoup, beaucoup d’autres… Thélès, Amaltée, Baudelaire et Bénévent. Le scénario reste le même. On reçoit d’abord une réponse qui fait chavirer d’extase :
« Monsieur, que vous me semblez doué, que vous me semblez beau, nous avons été absolument enchanté par votre manuscrit et nous souhaiterions avoir l’honneur et le privilège de vous publier… (Généralement c’est à ce moment que l’on se pâme…) Toutefois, reprennent-ils, il y a un mais (ah, je me disais aussi????) il paraît nécessaire avant publication de faire une correction de ceci et de remanier cela. Aussi, pour la modique somme de 1500€, nous nous chargeons de réaliser... Et vlan dans les dents ! C’est reparti une deuxième fois, il faut cracher au bassinet pour avoir ses deux cartons de livres

Quelques grosses maisons :
Seuil, Gallimard, Albin Michel, Grasset, Stock….. Un manuscrit pour cinq mille reçus, (un toute les 14 minutes) est retenu. Pas de commentaires. Ce n’est même pas la peine de s’y frotter car le un sur cinq mille est généralement celui qui a reçu la plus grosse recommandation d’un
« people ».

Quelques « moyens » qui semblent être sérieux et accessible :
Timée, XO, Belfond, Glyphe…
Ils ont une bonne réputation mais reste très difficile dans leur choix vu le nombre croissant de propositions et la crise littéraire qui frappe depuis quelques années.

Restes les « petites maisons » là vous avez une chance (1manuscrit sur 100 est retenu). Reste à éviter ceux qui vous demanderont de l’argent pour partager les risques, ceux qui n’auront pas les moyens de vous épauler…
En tout état de cause, il faut savoir qu’un auteur n’a jamais rien à payer. Que c’est l’éditeur qui prend tout en charge. Dés l’instant où l’on vous demande de l’argent on bascule. Et le talent dans tout cela me direz-vous en souriant ?

*la liste non exhaustive des maisons d’édition présentées a évoluée depuis ce texte.


Une seule branche ne peut faire un grand feu...
Le membre suivant remercie pour ce message :
Revenir en haut Aller en bas
Le monde merveilleux de l’édition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Petite Feuille ::  CULTURE~LITTÉRATURE~MANGA :: Arts & Littératures & Philosophie & B.D.✎-