À proposDécouvrez Petite Feuille, le forum de discussion incontournable pour échanger et partager vos passions.

 
AccueilLe Wiki du forumDernières imagesS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 136 utilisateurs en ligne :: 13 Enregistrés, 0 Invisible et 123 Invités :: 2 Moteurs de recherche

33lynel, camélia, Dylan, greg, Gustine, Louloute, Lydie, MamyMaude, Maroussia, Milouze14, paulau, Pluton, vilma

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 1549 le Lun 18 Nov - 22:10
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Ninas
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_lcap1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Voting_bar1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_rcap1 
vilma
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_lcap1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Voting_bar1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_rcap1 
Hanaé
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_lcap1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Voting_bar1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_rcap1 
Pascalou
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_lcap1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Voting_bar1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_rcap1 
Lydie
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_lcap1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Voting_bar1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_rcap1 
Puck
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_lcap1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Voting_bar1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_rcap1 
killboal
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_lcap1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Voting_bar1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_rcap1 
camélia
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_lcap1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Voting_bar1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_rcap1 
Chopin
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_lcap1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Voting_bar1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_rcap1 
greg
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_lcap1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Voting_bar1Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Vote_rcap1 
Derniers sujets
» Musique de nos films préférés
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 17:49 par camélia

» humour sans image
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 17:30 par camélia

» Cet homme achète des oiseaux juste pour les libérer.
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 17:25 par camélia

» Les protestations d'agriculteurs gagnent le Portugal
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 17:15 par camélia

» Citations
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 17:02 par vilma

» La vie d'après
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 14:37 par Lydie

» Dune 1 & 2 de Denis Villeneuve
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 14:30 par Lydie

» C'est beau un port la nuit.
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 10:59 par Pat29

» VOTER : "Animaux dans la neige" !
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 7:54 par Lydie

» Humour en image
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 6:35 par camélia

» L' humour noir
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 5:58 par killboal

» Coeurs à prendre...
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 5:54 par killboal

» les blagues de killboal
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 5:48 par killboal

» réflexion d'une blonde
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Aujourd'hui à 5:37 par killboal

» [Ressources] Avatars divers et variés
Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Hier à 20:57 par Puck

DROIT DE RÉPONSE

FAITS DIVERS
Le Wiki du forum
SANTÉ


Les mécanismes de résistance aux antibiotiques

PLANÈTE


L'égérie mondiale de la lutte contre le réchauffement climatique Greta Thunberg

POLITIQUE


«Le "wokisme" est un courant de pensée, une idéologie qui se veut progressiste et lutte pour l'égalité, la justice et la défense des minorités.»

RésoClip

Un dessin animé de 1982 qui montre ce que l'on vit aujourd'hui et ce que l'on vivra demain,

FAITS DIVERS


«Je veux pouvoir défendre ma fille et ma femme si un jour il se passe quelque chose»
EN IMAGES toute l'actualité !

À Bientôt !
Partagez

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
+2
Puck
Lydie
6 participants
AuteurMessage
Lydie


Lydie



L'as des Admin !
“Pour les gens qui savent encore lire, les forums de discussion ressemblent à un jeu de Tétris.”
Merci pour les 12 ans de "Petite Feuille"
De la part de toute l'équipe de "Petite Feuille" nous vous remercions, vous tous, pour votre participation et votre soutien !
Merci pour vos talentueux textes !
Félicitation ! une histoire originale, tendresse, humour, coquine… Bravo !
Vous êtes vraiment les meilleurs !
Une récompense bien méritée pour nos posteurs "Mordu d'actualité" !
"Y'love Music 2023
Hit Parade de la Fête de la Musique
La rentrée au travail : le jeu des défis
Merci d'avoir illuminé notre jeu de la rentrée avec ta présence joyeuse et ton humour pétillant
Club des Sensibilités Différentes
Bienvenue dans le Club des Sensibilités Différentes
Merci pour les 13 ans de "Petite Feuille"
De la part de toute l'équipe de "Petite Feuille" nous vous remercions, vous tous, pour votre participation et votre soutien !
Une Histoire d'Amour Émojionnante
Une Histoire d'Amour Émojionnante !



Féminin
Login Login : 10/11/2010
Localité Localité : Pays Basque

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Mer 5 Juil - 15:18Message n°1sur la page N°1

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Huffington Post

Citation :
En France, 80 % des jeunes hommes perçus comme noirs et arabes disent avoir été contrôlés par la police, contre 16 % pour le reste de la population. Une réalité que les parents racisés doivent expliquer très tôt à leurs enfants

DISCRIMINATIONS - « La première fois que mon fils a été contrôlé par la police, il avait 13 ans. » Audrey a deux enfants, un fils de 19 ans et une fille de 9 ans et pour elle, aborder les contrôles au faciès, les violences policières ou le racisme avec eux a toujours été une évidence.

« J’ai été témoin de ce à quoi peuvent ressembler les interactions avec les forces de l’ordre quand on est un homme noir. Quand j’ai su que j’allais avoir un garçon, je savais très bien qu’il serait confronté à ce traitement et qu’il faudrait en parler. Mais je pensais que ça arriverait plus tard, vers 17 ans, à l’âge où on commence à sortir avec des amis. À 13 ans, c’était un enfant. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : c'est regrettable que certaines personnes en France, en particulier les jeunes hommes perçus comme noirs et arabes, fassent l'expérience de contrôles policiers fréquents... je comprends les parents que cette réalité peut être difficile à expliquer aux enfants issus de minorités racisées dès leur plus jeune âge... c'est bien que les parents racisés accompagnent leurs enfants et leur fournissent des clés de compréhension pour faire face à cette situation, tout en veillant à ne pas les stigmatiser ou nourrir une vision négative de la société....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dédé 2B a donné un avis positif

Revenir en haut Aller en bas
Puck


Puck



11 ans de Petite Feuille ♥
Merci de votre amitié
Félicitation pour ton grade "Premium"
Un grand merci pour ta fidélité et pour ta gentillesse
Félicitation pour ton grade "V.I.P.+"
J'ai la joie de vous annoncer que votre assiduité a été récompensée
Merci pour les 12 ans de "Petite Feuille"
De la part de toute l'équipe de "Petite Feuille" nous vous remercions, vous tous, pour votre participation et votre soutien !
Vous êtes vraiment les meilleurs !
Une récompense bien méritée pour nos posteurs les plus actifs!
Vous êtes vraiment les meilleurs !
Une récompense bien méritée pour nos posteurs "Mordu d'actualité" !
Club des Sensibilités Différentes
Bienvenue dans le Club des Sensibilités Différentes



Féminin
Login Login : 14/04/2019
Localité Localité : Chablais vaudois

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Re: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Mer 5 Juil - 21:03Message n°2sur la page N°1

Ca me fait penser à mon amie noire. Elle est allée ce printemps voir sa mère à Paris. Dès son arrivée en TGV, la police l'observait et à aussi droit à un contrôle. Et pourtant elle a rien de spéciale juste de peau noir.


Salutation depuis la Suisse


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bienvenue Invité dans le train Petite Feuille
Revenir en haut Aller en bas
Dali


Dali



Merci pour vos sujets crées !
Félicitation, vous avez gagné cette récompense



Féminin
Login Login : 18/12/2021
Localité Localité : Lorient

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Re: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Mer 5 Juil - 21:18Message n°3sur la page N°1

Ma première fois , c'était dans la cour de l'école primaire ...
"Sale arabe" !

Je n'étais ni sale ni arabe , je ne comprenais rien à tout ça .

Revenir en haut Aller en bas
Majorelle


Majorelle



11 ans de Petite Feuille ♥
Merci de votre amitié
Secrétariat Petite Feuille
Merci pour les services rendus dans les courriels pour le forum
Merci pour les 12 ans de "Petite Feuille"
De la part de toute l'équipe de "Petite Feuille" nous vous remercions, vous tous, pour votre participation et votre soutien !
Merci pour vos talentueux textes !
Félicitation ! une histoire originale, tendresse, humour, coquine… Bravo !
Vous êtes vraiment les meilleurs !
Une récompense bien méritée pour nos posteurs les plus actifs!
Vous êtes vraiment les meilleurs !
Une récompense bien méritée pour nos posteurs "Mordu d'actualité" !
Club des Sensibilités Différentes
Bienvenue dans le Club des Sensibilités Différentes



Féminin
Login Login : 02/01/2021
Localité Localité : Isère

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Re: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Mer 5 Juil - 21:24Message n°4sur la page N°1

Lydie a écrit:
Aujourd'hui à 15:18 Message n°1 sur la page:1

c'est bien que les parents racisés accompagnent leurs enfants et leur fournissent des clés de compréhension pour faire face à cette situation

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Encore faudrait-il qu'ils le comprennent eux mêmes...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dali a donné un avis positif

Revenir en haut Aller en bas
Dali


Dali



Merci pour vos sujets crées !
Félicitation, vous avez gagné cette récompense



Féminin
Login Login : 18/12/2021
Localité Localité : Lorient

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Re: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Mer 5 Juil - 21:32Message n°5sur la page N°1

J'ai délibérément donné des prénoms français à mes enfants , histoire d'amoindrir le nom de famille pas franchement breton .
Je regrette aujourd'hui , un peu mais pas trop .
J'aime tellement leurs prénoms .
Pour une fois , le militantisme est passé au second plan .
Et tant mieux .
Mais quand j'écoute l'autre abruti de messiha , je n'ai qu'une envie :  redonner des prénoms bien arabes , juste dans l'espoir de le voir faire une syncope en direct .
Mais quel con ce type là !
A force de "s'assimiler" , il ne sait même plus d'où il vient .
Les français de souche ne seront jamais tes copains , pauvre truffe ...


Dernière édition par Dali le Mer 5 Juil - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Puck


Puck



11 ans de Petite Feuille ♥
Merci de votre amitié
Félicitation pour ton grade "Premium"
Un grand merci pour ta fidélité et pour ta gentillesse
Félicitation pour ton grade "V.I.P.+"
J'ai la joie de vous annoncer que votre assiduité a été récompensée
Merci pour les 12 ans de "Petite Feuille"
De la part de toute l'équipe de "Petite Feuille" nous vous remercions, vous tous, pour votre participation et votre soutien !
Vous êtes vraiment les meilleurs !
Une récompense bien méritée pour nos posteurs les plus actifs!
Vous êtes vraiment les meilleurs !
Une récompense bien méritée pour nos posteurs "Mordu d'actualité" !
Club des Sensibilités Différentes
Bienvenue dans le Club des Sensibilités Différentes



Féminin
Login Login : 14/04/2019
Localité Localité : Chablais vaudois

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Re: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Mer 5 Juil - 21:44Message n°6sur la page N°1

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] attention au terme utilisé ! Peux-tu édite et mettre autre chose que trou du **** stp


Salutation depuis la Suisse


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bienvenue Invité dans le train Petite Feuille
Revenir en haut Aller en bas
Dali


Dali



Merci pour vos sujets crées !
Félicitation, vous avez gagné cette récompense



Féminin
Login Login : 18/12/2021
Localité Localité : Lorient

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Re: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Mer 5 Juil - 21:49Message n°7sur la page N°1

Voui , Puck ^^

Est-ce mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Majorelle


Majorelle



11 ans de Petite Feuille ♥
Merci de votre amitié
Secrétariat Petite Feuille
Merci pour les services rendus dans les courriels pour le forum
Merci pour les 12 ans de "Petite Feuille"
De la part de toute l'équipe de "Petite Feuille" nous vous remercions, vous tous, pour votre participation et votre soutien !
Merci pour vos talentueux textes !
Félicitation ! une histoire originale, tendresse, humour, coquine… Bravo !
Vous êtes vraiment les meilleurs !
Une récompense bien méritée pour nos posteurs les plus actifs!
Vous êtes vraiment les meilleurs !
Une récompense bien méritée pour nos posteurs "Mordu d'actualité" !
Club des Sensibilités Différentes
Bienvenue dans le Club des Sensibilités Différentes



Féminin
Login Login : 02/01/2021
Localité Localité : Isère

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Re: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Mer 5 Juil - 22:20Message n°8sur la page N°1

Avoir un enfant, l'élever, et dans son éducation lui faire comprendre qu'il se fera contrôler, qu'il risquera beaucoup plus que les autres de la part de la police s'il fait un faux pas, ça ne doit pas être facile.

A un moment, le gamin va demander : pourquoi ?
Il faut être prêt à devoir donner cette réponse, j'ai du mal à imaginer ce qu'elle peut être : parce qu'on paye pour les autres ? Parce que d'autres personnes de notre communauté ont fait des actes répréhensible ? Parce qu'il y a du racisme ?
Je ne sais pas quelle réponse on peu apporter mais j'ai des doute sur le fait que cette réponse soit satisfaisante.

Mais effectivement, quand on est racisé, c'est impératif d'y penser pour préserver son enfant plus tard. Et c'est bien regrettable.

Et pour y penser, il ne faut pas trop vivre dans un endroit où on est entouré que par des personnes qui ont la même origine que nous, d'où l'intérêt de la mixité.

Je ne sais pas si vous connaissez Ben le pompier, parfois il aborde ce genre de question quand à sa place en tant que magrébin : Ben le pompier


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Dali


Dali



Merci pour vos sujets crées !
Félicitation, vous avez gagné cette récompense



Féminin
Login Login : 18/12/2021
Localité Localité : Lorient

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Re: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Mer 5 Juil - 23:55Message n°9sur la page N°1

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous n'avons simplement pas de réponse .
Nous n'élevons pas nos enfants dans la différence , bien au contraire .
Il s'agirait plus d'indifférence .

Jusqu'à ce qu'on te fasse une remarque sur ta couleur , ton poids , ton genre , ton sexe , bref .... tout ce qui rend ton interrogateur plus fort jusqu'à l'emprise .

Des mécanismes bien connus des harceleurs , même en herbe .
Sauf qu'aujourd'hui de très jeunes se suicident .
Il est temps de supprimer "l'excuse de minorité" , qu'enfin tous les branleurs QUI FONT DU MAL POUR DU MAL rendent enfin des comptes , assument enfin leurs actes .
Il n'y a plus de petite délinquance , il reste seulement de grands délinquants en puissance ...
Si les parents ne réagissent pas , l'état se doit d'y pallier .
C'est une Urgence ...

Luna a donné un avis positif

Revenir en haut Aller en bas
Navilys


Navilys



Merci pour vos sujets crées !
Félicitation, vous avez gagné cette récompense



Masculin
Login Login : 26/08/2021
Localité Localité : France

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Re: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Jeu 6 Juil - 11:02Message n°10sur la page N°1

Article intéressant, mais le traitement de l'information par le journal l'est tout autant.

J'ai cherché d'où venaient les statistiques, car le Huffington Post ne cite pas la source des données qu'il utilise, ce qui est étonnant de la part d'un média professionnel.

Ceux-ci proviennent d'une enquête du Défenseur des droits réalisée en 2016 au lien ci-dessous.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ils confirment bien que les contrôles reflètent un racisme institutionnel, mais les chiffres en sont plus détaillés et nuancés et ceux retenus par l'article sont quand même curieux.

Je m'explique:
-> on compare les jeunes hommes noirs ou maghrébins (trois caractéristiques: âge, sexe et origine perçue) à l'ensemble de la population (tout confondu).

Il n'est pas seulement question de racisme, comme l'article le présente, mais aussi (et même d'abord) de sexisme et d'"âgisme".

Si on regarde les annexes 3 et 4 qui détaillent les facteurs de risque pour être contrôlé:
-> le premier est d'être jeune ,dans la tranche 18-24 ans : on a 3.93 fois plus de chances d'être contrôlé en faisant partie de cette tranche d'âge
-> le second facteur est d'être un homme : 2.67 fois plus
-> à égalité avec le facteur dénoncé par l'article en réalité: être perçu comme noir ou maghrébin (2.67 aussi)
Il apparaît aussi que les contrôles sont plus fréquents dans les cités (1.48 fois plus)

Parler uniquement de racisme comme le fait l'article, c'est occulter une part importante de l'explication si on utilise les chiffres 80% et 16%: il aurait été honnête d'utiliser les facteurs de risques ou mieux de les rappeler pour les mettre en perspective.

Il reste vrai que pour les jeunes hommes noirs ou maghrébins habitants dans les cités, cela fait beaucoup d'où un sentiment de ras-le-bol et de tensions avec la police, et les témoignages sont heureusement beaucoup plus nuancés, ce qui rattrape l'article.
Mais la présentation du journal est à la limite de la désinformation.
Revenir en haut Aller en bas
Pluton


Pluton



Merci pour vos sujets crées !
Félicitation, vous avez gagné cette récompense
Club des Sensibilités Différentes
Bienvenue dans le Club des Sensibilités Différentes



Masculin
Login Login : 29/03/2023
Localité Localité : Marseille

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Re: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Jeu 6 Juil - 19:25Message n°11sur la page N°1

Tu fais bien de rappeler que le journal est à la limite de la désinformation et cela rejoint mes propos de tantôt sur un autre sujet qui relate également que les informations ne sont pas diffusées de manière totalement objective ; et ceci en fonction de l’orientation du journal dans lequel on les puise.

Par conséquent, cela peut créer des polémiques et des problèmes là où ils ne sont pas ; et quelques fois attise des ressentiments qui ne sont pas toujours justifiés et exacerbés par un certain « désir » de certains de pousser les gens à la révolte.


1415926535 8979323846 2643383279 5028841971 6939937510 5820974944 5923078164 0628620899 8628034825 3421170679 8214808651 3282306647 0938446095 5058223172 5359408128 4811174502 8410270193 8521105559 6446229489 5493038196 4428810975 6659334461 2847564823 3786783165 2712019091 4564856692 3460348610 4543266482 1339360726 0249141273 ...
Revenir en haut Aller en bas
Lydie


Lydie



L'as des Admin !
“Pour les gens qui savent encore lire, les forums de discussion ressemblent à un jeu de Tétris.”
Merci pour les 12 ans de "Petite Feuille"
De la part de toute l'équipe de "Petite Feuille" nous vous remercions, vous tous, pour votre participation et votre soutien !
Merci pour vos talentueux textes !
Félicitation ! une histoire originale, tendresse, humour, coquine… Bravo !
Vous êtes vraiment les meilleurs !
Une récompense bien méritée pour nos posteurs "Mordu d'actualité" !
"Y'love Music 2023
Hit Parade de la Fête de la Musique
La rentrée au travail : le jeu des défis
Merci d'avoir illuminé notre jeu de la rentrée avec ta présence joyeuse et ton humour pétillant
Club des Sensibilités Différentes
Bienvenue dans le Club des Sensibilités Différentes
Merci pour les 13 ans de "Petite Feuille"
De la part de toute l'équipe de "Petite Feuille" nous vous remercions, vous tous, pour votre participation et votre soutien !
Une Histoire d'Amour Émojionnante
Une Histoire d'Amour Émojionnante !



Féminin
Login Login : 10/11/2010
Localité Localité : Pays Basque

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Re: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Ven 7 Juil - 8:56Message n°12sur la page N°1

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] c'est aussi et surtout, ce sont des témoignages que j'ai voulu mettre en avant... :

Citation :
« Ce qui était important pour moi, c’était de ne pas transmettre le message qu’il faut tout le temps avoir peur de la police. À 10 ans, c’est une nuance très difficile à transmettre : certains policiers peuvent nous faire du mal, mais on est aussi censés se fier à eux et les appeler quand on a un problème »

Je souligne l'engagement et les initiatives pour lutter contre les violences.. le répétitif des parents…

Citation :
« On n’est pas dans le monde des bisounours. Il y a du racisme, et il faut leur dire. Mais c’est important qu’ils comprennent que tout le monde n’est pas raciste. C’est éprouvant, frustrant, épuisant mais indispensable. »

Les parents issus de l'immigration ont un rôle crucial dans l'éducation et la préparation de leurs enfants face aux discriminations raciales... face aux stéréotypes et aux préjugés, les parents doivent s'impliquer activement dans l'éducation de leurs enfants pour les aider à comprendre et à surmonter le racisme...les parents doivent aussi amener leurs enfants à comprendre les réalités de la société et les aider à reconnaître les injustices auxquelles ils peuvent être confrontés... en fait, les parents issus de l'immigration doivent offrir à leurs enfants les outils pour comprendre, résister et combattre les discriminations afin de contribuer à leur épanouissement et à leur capacité à relever les défis de la société.....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Navilys


Navilys



Merci pour vos sujets crées !
Félicitation, vous avez gagné cette récompense



Masculin
Login Login : 26/08/2021
Localité Localité : France

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Re: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Ven 7 Juil - 11:49Message n°13sur la page N°1

J'ai exprimé ma position sur plusieurs fils de discussion.

Il faut sortir de la position manichéenne sur le sujet, qui s'est illustrée dans cette affaire par les tenants d'un côté de "d'abord l'ordre et après la justice" et de l'autre par ceux du "d'abord la justice et après l'ordre": ces deux positions aboutissent au même résultat, on n'a ni l'un ni l'autre.

Oui il y a des violences policières illégitimes et des études institutionnelles sur le sujet, d'ailleurs c'est de là que part l'article.
Oui il y a une presse et une aile politique complaisante avec des explications ethniques simplistes sur les questions de délinquance et c'est un sujet important.
Non ça ne justifie par de trafiquer les chiffres pour mentir aux lecteurs d'un journal et provoquer de l'indignation. Le journal a un devoir de déontologie (citer ses sources par exemple) et de vérité (utiliser les vrais chiffres de l'étude).

Par ailleurs, il y a aussi de la violence un peu aveugle renvoyée par certains de ces jeunes et certains parents aussi, même si leur témoignage n'a pas été conservé car ne faisant pas partie de la ligne éditoriale du Huffington Post).

Et elle est tout autant illégitime, et largement invisibilisée elle aussi.

Le "pas de vague" décrié dans l'Education Nationale, par exemple: des faits de délinquance juvénile connus, semblables à certains qu'on a pu voir lors de ces émeutes, rapportés par les enseignants et systématiquement tus ou minimisés.
A titre d'exemple: cette année dans mon lycée, des jeunes ont tiré des mortiers d'artifice dans un couloir, manquant de blesser une de mes élèves. Pas de suite pénale...
Dans ces conditions de travail, LFI ira dire que c'est la faute de l'institution sans doute, car il est bien connu que l'école est inégalitaire dans notre pays et de fait, par inaction pénale, elle l'est: car dans ces conditions de travail les élèves ne peuvent pas apprendre aussi bien que les élèves du XVIème.
D'ailleurs les parents qui le peuvent ne s'y trompent pas et notre établissement voit ses effectifs fondre parce que ceux qui le peuvent mettent leurs enfant dans le privé. LFI dira alors que c'est parce que les français ne jouent pas le jeu de l'intégration, et que c'est une violence des institutions.
Quelle blague!! Quel parent sain et qui peut l'éviter choisit de mettre ses enfants dans un endroit qu'il sait être dangereux?

L'explication par les seules défaillances institutionnelles et l'inégalité systémique est la massue aveugle de la gauche, comme l'explication sous la seule explication du laxisme judiciaire et de la politique migratoire complaisante est celle de la droite.

Il s'agit de sortir de ces guéguerres de camps, de voir qu'il y a des problèmes un peu partout et que commencer par se tourner à gauche ou à droite avant de regarder un problème aboutit au même résultat : on n'en voit que la moitié, donc on voit mal.

J'aimerais bien qu'avant d'idéologiser, nos politiques et journalistes pastichent un peu ce qu'on fait aux US et s'engagent d'abord à regarder "toute la vérité, rien que la vérité": c'est-à-dire ne rien oublier, ne rien ajouter aux faits avant d'y poser un jugement.

Majorelle a donné un avis positif

Revenir en haut Aller en bas
Majorelle


Majorelle



11 ans de Petite Feuille ♥
Merci de votre amitié
Secrétariat Petite Feuille
Merci pour les services rendus dans les courriels pour le forum
Merci pour les 12 ans de "Petite Feuille"
De la part de toute l'équipe de "Petite Feuille" nous vous remercions, vous tous, pour votre participation et votre soutien !
Merci pour vos talentueux textes !
Félicitation ! une histoire originale, tendresse, humour, coquine… Bravo !
Vous êtes vraiment les meilleurs !
Une récompense bien méritée pour nos posteurs les plus actifs!
Vous êtes vraiment les meilleurs !
Une récompense bien méritée pour nos posteurs "Mordu d'actualité" !
Club des Sensibilités Différentes
Bienvenue dans le Club des Sensibilités Différentes



Féminin
Login Login : 02/01/2021
Localité Localité : Isère

Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Empty
MessageSujet: Re: Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Parler des violences policières à leurs enfants est « épuisant, mais indispensable », pour ces parents noirs ou arabes Clock-10Ven 7 Juil - 17:10Message n°14sur la page N°1

Je trouve ton explication très pertinente, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et en plus ça sent le vécu !

La vision politique est forcément tronquée, c'est une vision bien plus large qui est nécessaire pour apporter des réponses efficaces...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] c'est vrai que le rôle des parents racisés est important, et qu'il ont beaucoup à faire pour préparer leurs enfants au racisme. Mais il ne doivent pas être les seuls à faire des efforts autour de ce racisme, il faut aussi que la société entière agissent pour qu'à terme, il y en ait de moins en moins.
Il y a du taf !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Petite Feuille ::  ACTUALITÉS~REVUE DU WEB~ÉCONOMIE~SCIENCES :: Débats généraux d'actualité & Société-